Eglise décanale Saint-Hubert d’Esneux
boutique
équipement
pictos
encyclopédie
news
encyclopédiefiche
Eglise décanale Saint-Hubert d’Esneux
Place Jean d'Ardenne
Esneux
Aywaille
Cet édifice ogival en moellons de grès carbonifère date de 1901 et a été édifié sur les plans de l'architecte Ch. Léonard, de Liège.
Jadis filiale de l'église de Tilff. Édifice ogival en moellons de grès carbonifère, élevé vers 1901 sur les plans de l'architecte Ch. Léonard, de Liège. Dans la muraille extérieure, pierre consécratoire
du chœur de l'ancienne église: Deo/ Conse / CratVM I 1705.
Nombreuses croix calcaires du XVI' au XIX's.

Mobilier
Confessionnaux Louis XlV, chêne vernis, I'un avec repentir de st Pierre;
Jubé à balustrade, XVlll's., figurant des instruments de musique;
Buflet d'orgues Louis XlV, déb. du XVlll" s.;
Nombreuses statues: Christ du chceur, bois teinté (fin du XVlll's.); st Hubert et Ange gardien,
bois enduit et peint (début du XVlll's); st Roch, st Jean-Baptiste et st Joseph, bois enduit et peint (XVlll's.); st Jean I'Evangéliste (fin XV's.); st François d'Assise, bois, XVlll's.;
descente de croix, groupe polychrome du XV"- XVI's.:
Fonts baptismaux calcaires, d'époque romane;
Dans le porche, très belle dalle funéraire de Guillaume d'Argenteau (mil. du XVl" s.);
Autres dalles armoriées: Stassar, Stiennon, La Marck;
Sacristie: garde-robe en chêne teinté, Louis XlV, avec fronton armorié Argenteau, d'un ancien
autel (?).

Source : Patrimoine Monumental de Belgique