Séminaire Saint-Roch
boutique
équipement
pictos
encyclopédie
news
encyclopédiefiche
Séminaire Saint-Roch
Allée de Bernardfagne 7
Rouge Minière
Ferrières
Aywaille
Collège épiscopal, classé partiellement en 1979, fondé par Adélard de Roanne, avec l'appui de l'abbé de Stavelot. Son nom ancien Bernardfagne proviendrait du premier ermite Bernard.
1155 Le monastère est fondé par Adélard de Roanne, avec l'appui de l'abbé de Stavelot. Son nom ancien proviendrait du premier ermite Bernard.

1247 Henri de Gueldre, élu de Liège, donne le monastère aux Guilhelmites, de l'ordre de saint Guillaume.

fin du 15è Le bâtiment est entièrement ravagé. On entreprend de le reconstruire mais les travaux s'éternisent faute de moyens

1520 Le prieur Jean Pezin érige une Confrérie de Saint-Roch.

1555 Un moulin est annexé au monastère, marquant le début de l'accroissement des revenus de la communauté. Le renouveau s'amorce sous le prieur Jean Marteau.

1798 Le monastère est vendu comme bien national.

1820 Le domaine devient une communauté appelée Petit Séminaire de Saint-Roch où résident 200 à 400 personnes.

1822 Le monastère est acquis par le Séminaire épiscopal de Liège, lequel y installe un établissement scolaire qui entraîne d'importantes transformations. L'éloignement de la communauté a nécessité la construction d'une ferme, d'une boulangerie, d'une brasserie et l'entretien de potager et de vergers.

1964 L'ensemble subit 2 incendies

1979 Il est partiellement classé comme monument.