Tour de Combalin-la-Tour
boutique
équipement
pictos
encyclopédie
news
encyclopédiefiche
Tour de Combalin-la-Tour
Château Biron
Comblain-la-Tour
Hamoir
Aywaille

Cette maison forte médiévale date du 16è siècle.
Elle fut reconstruite à la place d'un bâtiment plus ancien en 1530 par Robert de la Marck d'Arenberg.
La maison s'écroula en 1889 et les restes servirent à la construction du remblais du chemin de fer vicinal.
Cette tour de plan rectangulaire du 16è et autrefois une maison forte d’origine médiévale qui donna son nom au village, ensemble complexe, comprenant des bâtiments élevés du 16è au 19è, remanié et imbriqués les uns dans les autres.
Cette tour fut érigée ou reconstruite en 1530 par Robert, fils bâtard d’Everard IV de la Marck d’Arenberg et époux de Catherine Lardinois, qui usurpa le titre de mayeur de Fairon. L’ensemble du bien passa ensuite par héritage à la famille de Manteville.
Après la Révolution française, il fut vendu à la famille Thys ,en 1794, qui y résida jusqu’en 1890. En 1889, la maison s’écroula ; les restes servirent dès 1908, à construire le remblai du chemin de fer vicinal voisin.
Défendue autrefois par un pont-levis, entrée contrée encadrée par la feuillure de l’ancien tablier et flanquée d’une meurtrière.
De part et d’autre, meurtrière et écu armorié. Armoirie de Guillaume de La Marck et à droite de Catherine Lardinois.
Accolée au Nord du bâtiment, une ancienne grange qui date de 1826 sur ancres*.
La tour est PRIVEE.

Source: Patrimoine Monumental de Belgique 16.1
et livret Comblain-la –Tour édité par la Commune de Hamoir.