boutique
carte
équipement
pictos
encyclopédie
home
encyclopédievilles et villages
Stavelot
Stavelot

© Kattenfan
Pays de Salm et Lienne
La ville fondée en 648 par le moine limousin, Saint-Remacle.

Stavelot est une petite ville pittoresque, à l'ambiance traditionnelle avec ses rues pavées et ses nombreux immeubles classés, nichée au cœur de la vallée de l'Amblève, près de sa confluence avec l'Eau Rouge, provenant de Francorchamps.

C'est aussi la ville des Blancs-Moussîs, une confrérie carnavalesque fondée en 1947 sur base d'un costume dont les origines remontent au 16è siècle. Ils sont de sortie lors de la Laetare, le célèbre carnaval de Stavelot qui a lieu le troisième dimanche avant Pâques.
Cette ville est l'une des plus anciennes de Belgique. Elle fut fondée en 648 par Saint-Remacle, un moine limousin, qui évangélisa la contrée à la demande de Sigebert III, roi des Francs et fils du Roi Dagobert.

Un premier monastère fut d'abord créé à Malmedy, suivi de près par celui de Stavelot. Les deux abbayes connurent un destin assez lié au cours de l'histoire.

Stavelot fut érigée en principauté écclésiastique, avec son propre chef, le Prince-abbé, disposant de tous les pouvoirs spirituels et temporels.
Non moins de 70 abbés s'y succédèrent dont certains participèrent à la grandeur de la Principauté, tels que Remacle, Poppon, Wibald et Guillaume de Manderscheidt .

Les troupes du Roi Louis XIV ravagèrent la ville en 1689.

Digne d'un Etat souverain, cette situation perdura durant tout l'ancien régime, durant plus d'un millénaire, jusqu'en 1796, où Stavelot fut annexée à la France, conséquence de la Révolution liégeoise de 1789.

Elle fut ensuite rattachée aux Pays-Bas lors du Congrès de Vienne puis enfin à la Belgique lors de son indépendance en 1830.

La ville prospéra beaucoup au 19è, notamment grâce à ses nombreuses tanneries.
Guillaume Apollinaire y séjourna en 1899, alors qu'il avait à peine 19 ans.

La bataille des Ardennes y fut particulièrement destructrice en 1944.

C'est en 1995 que la Région wallonne acquit l'ancienne abbaye et la réhabilita en un vaste centre touristique historique comprenant 3 musées.
Abbaye de Stavelot
© Jean-Pol Grandmont
3 musées en 1
Cette abbaye, acquise par la Région wallonne en 1995, a été entièrement rénovée.
Elle comporte 3 musées : Le Musée de la principauté de Stavelot-Malmedy, le Musée du Circuit de Spa-Francorchamps et le Musée Guillaume Apollinaire.

Le monastère primitif fut fondé en 651 par Saint-Remacle, un moine bénédictin originaire de Solignac dans le Limousin, en plein cœur de la France, 3 ans à peine après celui de Malmedy.
Abri de Bellaire
Chambre d’Hôtes Au Fil des Arts
Chambre d’Hôtes Au Pommier Sauvage
Chambre d’Hôtes Bel Natura
Chapelle Saint-Roch de Stavelot
Chapelle classée.
Château des Montis
Croix Foguenne
Croix érigée à la mémoire de Joseph Foguenne (1922 - 1998), aumônier des Scouts et des Guides de Stavelot, de 1960 à 1998.
Croix de Bellaire
Croix de Ferdinand
©
Cette croix, située à la croisée de chemins forestiers du Bois de la Borzeu, à une hauteur d'environ 3 m.
La mention figure en wallon: "Creux da Ferdinand".
Une petite potale de la Vierge est accrochée au montant de la croix.
Croix des Louveteaux
© mini-ardenne
Cette petite croix en bois, posée par des louveteaux, est située dans le prolongement du chemin de la Pierre du diable, après la traversée des Erlinchamps, dans la Roanneuse, la forêt du nord de Stavelot.
Eglise Saint-Sébastien de Stavelot
© Laika
Cette église primaire a été consacrée en 1754.
Les 2 collatéraux et nef centrale plus haute, exactement prolongée par le choeur apportent beaucoup de lumière.
Le mobilier est d'époque (sculptures, meubles et peintures).
L'Ange gardien sculpté par Jean Del Cour.
Les fonts baptismaux datent du 16è et 17è.
La statue de Saint-Sébastien est due au sculpteur Renier Panhay de Rendeux dans la niche du retable de l'autel (1717)
La Chaire de vérité est en chêne sculpté (18è)

Le trésor comprend la Châsse de St-Remacle (1268), le Buste reliquaire St-Poppon (1626).

Exposition d'orfèvreries, vêtements liturgiques (16è et 19è).
Erlinchamps
© mini-ardenne
Synclinal perché. Il s'agit d'une structure géologique extrêment rare en Belgique. On en compte à peine 4 autres : le Colanhan (Lierneux), Chefosse (Stavelot), Borzeux (Stavelot) et Vielsalm.
Fontaine Nicolay
© mini-ardenne
Fontaine classée en 1986 et mise en service grâce au mécénat de Ferdinand Nicolay en 1841.
Rénovée en 2001.
Fontaine monumentale du Perron
Fontaine érigée en 1769 sous le règne de Jacques de Hubin, avant-dernier prince-abbé de Stavelot. Elle est surmontée d'un perron, symbole des libertés de la ville.
Monument Eddy Merckx
© mini-ardenne
Monument dédié au champion cycliste.

Eddy MERCKX
Champion cycliste
du 20ème siècle

525 victoires, dont
31 Classiques
3 Championnats du Monde
5 Tours de France
5 Tours d'Italie
7 Milan - San Remo
5 Liège - Bastogne - Liège
etc.
Pierre du diable
© mini-ardenne
Rocher composé de schistes.