boutique
équipement
pictos
encyclopédie
news
encyclopédievilles et villages
Bure
Tellin
Redu
Saint-Hubert
Rochefort
Chapelle Notre-Dame de Solette
Chapelle Notre-Dame d’Haurt
Oratoire du 18è dédié à la Vierge.
Le chemin qui y mène est jalonné de tilleuls et d'édicules évoquant les 7 douleurs de la Vierge.
La légende raconte qu'une statue de la Vierge découverte à Haur, bien qu'elle fut apportée à l'église de Bure, regagna toute seule la colline, désireuse d'être honorée à cet endroit précisément.
Chapelle de Bure
Collège d’Alzon
Croix Gloriette
Croix Renkin
Monument élevé à la mémoire des paras belges SAS morts le 31 décembre en mission de reconnaissance et de protection des flancs de la 6th Airborne.

(Source texte : Guy Blockmans/OPT)
Croix du Champ des Boeufs
Croix du Chènet
Eglise Saint-Lambert de Bure
Eglise au clocher bulbeux, reconstruite en 1738 par Célestion de Jonghe, abbé de Saint-Hubert.
De style classique, en moëllons de grès et calcaire sur soubassements biseautés, elle est dédiée à Saint-Lambert.
La mononef de 3 travées est terminée par un choeur plat à 3 pans.
Le chemin de croix mène à la chapelle Notre-Dame d'Haurt.

Fontaine Royale de Bure
Petite place pavée fleurie datant de 1990, comportant une stèle en hommage au Président fondateur de "Bure, village fleuri" Luc Lamote (1958 - 2002).
Jardin des Plantes aromatiques
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Jardin situé en bordure de la Réserve naturelle de Lorinchamps créé par Jacques GOFFIN (24/4/1934 - 15/6/2002) en collaboration avec le Centre Régional d'Initiation à l'Environnement (CRIE) du Fourneau Saint-Michel.
Légende de la Bietlette
Monument aux morts de Bure
Stèle dédiée aux victimes civiles et militaires durant la bataille de Bure en janvier 1945.
Parc la Clusure
Pique-nique de Lorinchamps
Point de vue du Chènet
Réserve naturelle de Lorinchamps
Réserve naturelle d'une superficie de 2 ha 88, située en Calestienne, partie calcaire qui constitue le sud de la Fagne-Famenne.
La région est riche en phénomènes karstiques (grottes, dollines, résurgences...) grâce à la perméabilité de la roche calcaire qui peut être dissoute lentement par l'eau.