boutique
équipement
pictos
encyclopédie
news
encyclopédievilles et villages
Noirefontaine
Bouillon
Bouillon
Anciennement, il y avait un château disparu. Les derniers propriétaires de ce château étaient les demoiselles de Noirefontaine, appelées « Linotte ».

En 1359, la fontaine est dite noire à cause d’un lit de cailloux noirs ; un fourré épais la couvre et empêche le jour d’y pénétrer, ce qui faisait dire « Quelle noire fontaine ! ». Deux fontaines placées aux extrémités du village étaient aménagées en lavoirs publics. L’eau qui s’écoule forme deux ruisseaux qui, réunis à d’autres, vont se jeter dans la Semois après avoir jusqu’en 1945 fait tourner la roue du moulin appelé Hideux Moulin et qui appartenait autrefois à la famille seigneuriale de Noirefontaine. Le dernier propriétaire du moulin fut la famille Ramelot. Aujourd’hui le moulin est transformé en restaurant « L’Auberge du Moulin Hideux ».

Le toponyme « La Malangroule » (la gare à Noirefontaine) ou la « mal en gueule » s’explique par la mauvaise langue de la femme d’un habitant et des méchants propos qui en étaient la suite.

Le lieu-dit « La Sentinelle » trouve sa justification dans le fait que les soldats de Bouillon venaient en sentinelle jusque là.

Source Wikipedia
Auberge du Moulin Hideux
Auberge située dans un ancien moulin du 17è.
Eglise Saints-Cosme et Damien de Noirefontaine
L’église actuelle est dédiée aux saints martyrs et frères Côsme et Damien, frères et médecins. Elle fut reconstruite par la commune sur le même emplacement en 1852. Il fallut démolir et rebâtir la construction mal édifiée en 1848. Presbytère : construit en 1900 par la commune sur un terrain que la fabrique lui a cédé, en remplacement d’un bâtiment réédifié en 1839. Le jardin presbytéral a été agrandi de 4 à 40 ca par donation de l’abbé Pierrard à la fabrique en 1925. L’abbé Pierrard était curé de Noirefontaine de 1898 à 1900. L’entrée de l’église est orientée vers l’est, toujours entourée par le cimetière comme elle l’était déjà depuis bientôt trois siècles. Une partie des meubles de l’église provient de l’église de Bouillon. Le remarquable et monumental maître-autel tout en marbre, vient du prieuré Saint-Pierre de Bouillon. Sur la partie supérieure de l’autel, on remarque une statue de Saint-Joseph avec l’Enfant-Jésus. L’inscription " autel privilégié " se trouve au-dessus d’un grand tableau central qui représente la résurrection du Christ. D’après l’abbé Weyland, aujourd’hui décédé, l’auteur de cette toile pourrait être frère Abraham d’Orval. Deux petits autels latéraux sont situés dans la nef au-devant du chœur. Celui de droite abrite saint Côsme et saint Vincent de Paul. À gauche, saint Damien et sainte Marie-Madeleine. La statue de la Vierge couronnée et l’Enfant-Jésus se trouve à droite de la nef. La voûte de l’église est joliment décorée.

Source Wikipedia
Gîte Chez Geoffroy