boutique
équipement
pictos
encyclopédie
news
encyclopédievilles et villages
Vieuxville
Ferrières
Durbuy
Chapelle Saint-Rahi de Vieuxville
Chapelle constuite en 1915.
Des fouilles y ont été entreprises en vue de mettre au jour les ruines d'un ancien village (avec église), dont les habitants périrent au cours d'une épidémie de peste.
Chapelle Saint-Roch de Vieuxville
Dénommée aussi "Tchapèle dè Rave".
Elle fut édifiée en 1923 par Joseph MOSSAY et Amélie GILLARD en remerciements à Saint-Roch après une épidémie d'épizodie.
Chapelle romane de Vieuxville
Chapelle qui est en fait ce qu'il reste de l'ancienne église paroissiale (1100). Cette dernière a été détruite en même temps que le château de Logne en 1521. Seuls le choeur et la nef furent épargnés.
A l'intérieur, les peintures murales datent du 16è et les pierres tombales du 17 et 18è.
Château de Logne
Château qui étale ses ruines imposantes, témoignage de l'architecture médiévale militaire.
Aujourd'hui, on parcourt les ruines, retrouvant, sous la végétation et les amoncellements de pierres, barbacanes, fossés, citernes, casemates et poternes, logis du 15ème siècle et caves voûtées, et jusqu'au puits qui plongeait vers l'Ourthe. Sous le château, une grotte naturelle servait de corps de garde, c'est là qu'apparaît encore, le jour de Noël, la "gatte d'or", qui, selon la légende livrera le trésor du château à qui l'attrapera.
Périodiquement des stages et chantiers archéologiques sont organisés, réunissant de nombreux volontaires acharnés à remettre en état le site de la forteresse.

9ème siècle
Le lieu qui sert de refuge depuis la préhistoire est mentionné, comme possession de l'Abbaye de Stavelot.

12ème siècle
L'abbé Wibald fait procéder à une restauration et à une fortification générale du site. En même temps, il fonde en contrebas le village de Logne, afin d'assurer le ravitaillement du château.

15ème siècle
Un chassé-croisé d'alliances et de combats voit sy succéder Everard II de la Marck, Guillaume à la Barbe, et Maximilien d'Autriche.

16ème siècle
Logne passe aux mains de Robert de la Marck, dit 'le Diable", allié du roi de France François Ier, il défie l'autorité de Charles Quint, qui envoie ses troupes devant la forteresse du 20 avril au 1er mai 1521.
Le château est pris et démantelé, il n'est pas reconstruit et sert de repère aux brigands de la région, contribuant ainsi à la mauvaise réputation des "lognards".
Cimetière de Vieuxville
Cimetière mérovingien de Vieuxville
Ce cimetière datant de l'époque mérovingienne a été découvert en 1938 par le cantonnier du village.
L'ensemble recèle 190 tombes datant du 5è au 7è siècle.
Croix Silvestre
Croix calcaire avec épitaphe "ICI EST MORT D'UN ACCIDENT AUGUSTE SILVESTRE;
OUFFET LE 30 MAI 1937; IL AVAIT 21 ANS".
Croix de Saint-Cergue
Christ en croix sous auvent.
Croix de la Bouverie
Christ en croix sise un piédestal en calcaire.
Ferme de Palogne
La ferme de Palogne a été acquise par la Province de Liège et est un centre récréatif.
Ferme de la Bouverie
Cette ferme date du 16è.
Elle appartient actuellement à la Fédération du Tourisme de la province de Liège.
Grotte de la Vierge de Lourdes de Sy
Grotte façonnée derrière l'église de Sy, en remerciement à diverses guérisons.
Statue de la Vierge dans un encart de la falaise jouxtant la chapelle.
Grotte des Emotions
Cette grotte fait partie du réseau hydrogéologique de la Lembrée.
Monument aux morts de Vieuxville
Monument dédié aux morts de la seconde guerre mondiale.
Une plaque commémorative a été ajoutée en mémoire d'un parachutiste qui a été gravement blessé en janvier 1945.
Monument de la Libération de Vieuxville
Sur ce monument figure l'inscription suivante :
"Le 10 septembre 1944, vers 12 heures, les 1ers éléments du 24è escadron de reconnaissance de la 9è Division d'Infanterie de la 1è armée du Général HODGES libère Vieuxville."
Musée de la Bouverie
Ce musée présente les découvertes faites lors des fouilles du Château fort de Logne.

Du 1/7 au 31/8, tous les jours de 13:00 à 18:30.
D’avril à octobre : les Week-ends et jours fériés de 14:30 à 18:30.
Sur réservation pour groupes (20 pers. min) toute l'année.
Résurgence de la Lembrée
La Lembrée est un ruisseau qui prend sa source sur les plateaux fagnards de Harzé et Werbomont.
Elle a d’abord le nom de Ruisseau du Moulin de Bosson, Ruisseau de Paradis, Ruisseau du Pouhon et arrivée à la limite des hameaux de Ferot / Malaccord, elle s’appelle « La Lembrée ».
Elle a une longueur totale de 7.5 km.
Une partie de cette Longueur s’effectue en sous-terrain et ce vers Ferrières, quelque part entre Ferrières et My.
A cet endroit la Lembrée quitte ses cavités pour surgir.
Un panneau didactique et une place de repos sont présents à cet endroit.
Site du Grand Va
Ce site de grand intérêt biologique s'étend sur près de 10 ha.
Tombe de Etienne-Joseph Regnier
La tombe d'un avocat controversé, capitaine d'artillerie pour la France.
Il est né français en 1758 puis fut naturalisé liégeois. Il est décédé en 1849.
Il fut aussi nommé procureur général impérial pour le département de l'Ourthe par Bonaparte.