boutique

carte
map
web
app
BELLEFONTAINE
GaumeLocaliser sur la carte
Calvaire de la Bourbouleuse
Calvaire de la BourbouleusePhoto mini-planet
Imposante croix en fer forgé.
Cimetière militaire du Radan
Cimetière franco-allemand édifié par les Allemands en mai 1917. Il regroupe 527 militaires français et 298 militaires allemands.
Le 22 août 1914, les combats font rage à Bellefontaine entre le 120e Régiment d’Infanterie (3.400 hommes), le 19e Régiment de Chasseurs à Cheval (750 cavaliers) et le 42e Régiment d’Artillerie (36 canons) de la 4e Armée Française contre le 10e Régiment de Grenadiers (3.400 hommes), le 11e Régiment de Chasseurs à Cheval et le 6e Régiment d’Artillerie (42 canons) de la 5e Armée Allemande commandée par le Kronprinz. La victoire est française mais le corps colonial est défait le même jour à Rossignol.

Croix du Maidgibois
Croix en pierre également appelée Croix Moufan située à Maidgibois entourée par 7 épicéas remarquables (8 à l'origine). Nicolla Moufan n'est pas repris dans les registres de l'époque. On ignore s'il s'agit d'un soldat ou d'un voyageur ainsi que la cause de sa mort.
Les sapins plantés autour de la croix datent de 1870.

Inscription
ICY A EST TUE
NICOLLA MOUFAN
L'AN 1677 PRIE
DIEU POUR SON AME
Eglise Saint-Pierre de Bellefontaine
Eglise Saint-Pierre de BellefontainePhoto mini-planet
Eglise de style néo-classique du 19è.

Elle se caractérise par 2 autels latéraux de style baroque (13è), des stalles en chêne (13è), une statue en bois de Saint-Donat (17è) et une peinture de Frère Abraham Gilson d’Orval.
Fontaine centrale de Bellefontaine
Bâtiment classé fermé en pierre sinémurienne surmonté d'un toit à 2 pans.
Il date de 1873.
Des spirales en fer forgé (par Monsieur Sauvage) relient les piliers soutenant l'avant-corps à la façade par la frange en métal contournant la toiture.
Il y a 4 bacs à l'intérieur et un bac à l'intérieur.
L'alimentation se fait par des tuyaux en fonte.
Maison seigneuriale de Bellefontaine
Imposante maison de maître entourée d'une cour comportant de haut murs percés d'une porte cochère. Un pigeonnier la surplombe.
En 1711, Jean-Charles de Hugo s'installe à Bellefontaine après son mariage. Il est le fils d'un officier féodal de la Seigneurie de Florenville.