boutique

carte
map
web
app
Polleur
PolleurPhoto mini-planet

Pays de Spa et FranchimontLocaliser sur la carteL'Histoire de Polleur a été marquée par le passage de Charles le Téméraire. Il massacra les 600 franchimontois qui tentèrent de libérer Liège de l'emprise de son siège en novembre 1468.

Le chroniqueur de Charles le Téméraire était Philippe de Commynes. Il a raconté que son armée fut contrainte de quitter le pays à cause du froid, piquant au point de geler le vin, qui devait être découpé à la hache !

Toujours très épris de liberté au cours de l'Histoire, les Franchimontois proclamèrent une Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen lors de la Révolution liégeoise (entre 1789 et 1791), adaptée par rapport à celle de la Révolution française.
Actuellement, une statue érigée en 1989 lors du bi-centenaire, commémore encore la réunion tenue par les différents bans régionaux de l'époque.
La Fête du Coucou s'y déroule chaque année paire, le dernier week-end de juillet.
Le dimanche de la fête, les hommes du village partent à la traque de la "Bête du Staneux", un centaure féminin responsable de nombreux méfaits qui se sont produits dans le village au cours de l'année, en direction du Bois de Staneux tout proche.
Seul le dernier marié de l'année, préférant vaquer à d'autres occupations, ne participe pas à la traque. Considéré comme un couard (le coucou), il sera impitoyablement jeté dans la Hoëgne, après avoir été jugé par un tribunal populaire.


Barrage du Bodeux
Barrage du BodeuxPhoto mini-planet
Localiser sur la carteCet ancien barrage sur la Hoëgne permettait d'alimenter un petit canal qui amenait l'eau jusqu'au Moulin de Polleur. Ce moulin aujourd'hui disparu a donné son nom à un quartier du village. Le canal en lui-même longe toujours la Hoëgne jusqu'à ce quartier. Celui-ci s'est même érigé en "République libre du Moulin", faisant référence à la signature de la Charte des Droits du Citoyens qui avait été établie lors du Congrès de Polleur, durant la Révolution liégeoise (1789 - 1791).
Bête du Staneux
Centaure féminin agressif et destructeur, coupable de la plupart des méfaits se produisant à Polleur.
Elle est traquée tous les 2 ans dans le Bois du Staneux lors de la Fête du Coucou.
Chapelle Notre-Dame du Chaumont
Chapelle Notre-Dame du ChaumontPhoto mini-planet
Localiser sur la carte
Croix Bourguet
Croix BourguetPhoto mini-planet
Localiser sur la carteCroix située au sommet d'un petit escalier portant la mention "Dieu et Patrie".
Croix de la Heid de Chaumont
Croix de la Heid de ChaumontPhoto mini-planet
Localiser sur la carteCroix en acier d'une hauteur de 12 m, pesant 4 tonnes, érigée en 1929 par les Ateliers Delvaux fils et offerte par Mademoiselle Deblon de Polleur. Elle avait émis le voeu que si Polleur était épargné durant la première guerre mondiale, elle ferait ériger une croix au sommet du Chaumont.
Eglise Notre-Dame de Polleur
Eglise Notre-Dame de PolleurPhoto BUFO8
Localiser sur la carteEdifice de style gothique en moëllons de grès et calcaire, au clocher hélicoïdal caractéristique. La légende veut que celui-ci ait été tordu par le diable en colère.

4è siècle selon la tradition mais ne constituant en aucun cas une certitude historique, une chapelle dédiée à Saint-Materne est érigée lors de l'évangélisation de la région par Saint-Materne.

15è siècle Une chapelle dédiée à Saint-Jacques est construite sur les lieux d'un ancien temple. Cette nouvelle chapelle n'est d'ailleurs probablement qu'un agrandissement de ce dernier. (Cette fois, la certitude historique est établie car des fouilles faites au début du 20 ème siècle démontrent que les restes de certaines murailles appartenaient à un édifice primitif. )

17è siècle L'église de Polleur, qui dépend de la paroisse de Theux, est desservie par un vice-pasteur, lui-même assisté d'un vicaire. Le clocher hélicoïdal est construit à cette époque. La légende veut que celui-ci ait été tordu par le diable.

1901 Une restauration d'envergure permet de mettre a jour les vestiges de l'ancien édifice. Le mobilier est renouvelé, le maître-autel est remplacé et l'église, consacrée le 20 juin

1907 L'église est placée sous le vocable de Notre-Dame.

1920 Aménagement du presbytère.

1930 Acquisition de nouvelles orgues.

1980 Une partie de la façade s'effondre ne faisant heureusement aucun blessé.
Fête de la Cour du Coucou
Fête traditionnelle villageoise.
Tous les 2 ans, le dernier marié de l'année est jeté du vieux pont dans la Hoëgne car il s'est rendu coupable de lâcheté et de trahison. En effet, voulant demeurer au côté de sa dulcinée, il n'a pas voulu affronter lors de la traque la terrible bête du Staneux qui a lieu le dimanche matin.
Gîte Le Chaumont
Gîte Le ChaumontPhoto mini-planet
Localiser sur la carteGîte familial pour 8 à 9 personnes.
Hostellerie du Val de Hoëgne
Hostellerie du Val de HoëgnePhoto Le Val de Hoëgne
Localiser sur la carte1848 Le gouvernement donne son feu vert pour la construction de la route reliant Verviers à Francorchamps.

1850 Le tronçon de Polleur est réalisé.

1852 Construction de la maison.

1856 à 1878 La maison devient un café puis une boulangerie.

1879 Agrandissement de la maison.

1906 Les activités commerciales se poursuivent après un nouvel agrandissement : Thierry Devaux in stalle un AD Delhaize et un café nommé " Au repos des chasseurs ".

1909 L'établissement reçoit les recommandations du Touring Club.

1911 Réalisation du tronçon de tram Tiège-Heusy. Au départ passent des trams à vapeur mais la ligne est rapidement électrifiée.

1912 Thierry Devaux transforme intégralement l'immeuble en hôtel-restaurant : c'est l'année de l'inauguration.

1918 Les employés et ouvriers du tram sont arrêtés pour refus de collaborer avec l'autorité allemande.

1926 La famille Philippart reprend les rennes jusque 1945. Se succèdent : René et Yvan Beaurang, Mme Piedboeuf-Ransy (1951), Mme Fyon-Kairis (1970), Société Hullbridge Assiociated de Coucelles qui loge les ouvriers travaillant au viaduc de l'autoroute (1984), Société Dublanmar (1985) et enfin M. et Mme Juszczak depuis 1997.
Point de vue d’Eweréville
Point de vue d’EwerévillePhoto mini-planet
Localiser sur la carte
Pont de Polleur
Pont de PolleurPhoto Belgavox
Localiser sur la cartePont d'origine romaine en moëllons calcaires enjambant la Hoëgne, classé par la Commission des Monuments et Sites depuis le 24 juillet 1936.
Il se situait sur la Voie du Fer, une voie romaine qui reliait Trèves à Tongres.
Il comporte 2 arches oblongues en anse de panier.
Le tablier forme un léger dos d'âne.
A mi-voie du parapet, un petit Christ en fonte d'un côté. Il a été placé lors d'une profonde remise en état en 1767.
De l'autre côté, une statue de la Vierge drapée à la manière de Del Cour.
Cette Vierge fut volée dans les années 1990. La nouvelle est l'œuvre de Jacques Dubois.

Il a été profondément restauré entre 1978 et 1980.

Source : Retrouvailles imagées - Jacques GROSDENT
Potale d’Ewèréville
Potale d’EwèrévillePhoto mini-planet
Localiser sur la carteCette potale, apposée sur un hêtre, a été placée par les habitants du hameau d'Ewèréville en 1961.
Ewèréville signifiant "village égaré" du fait qu'il était le plus éloigné des villages attenants.
Pêcherie de Polleur
Localiser sur la cartePêcherie comportant un étang de 50 ares.
On peut y pratiquer toute l'année la pêche de la truite à la journée, à la demi-journée ou au quart.
Pas de location de matériel.
Salle La Hoëgne
Salle des fêtes de Polleur.
Théâtre l’Autre Rive de Polleur
Localiser sur la carteCe petit théâtre entièrement rénové est situé dans un immeuble pollinois, il s'agit d'une ancienne habitation privée en moëllons de grès et calcaire de la seconde moitié du 18è.
Déjà au début des années 1900, la maison privée avait été transformée en théâtre.
La maison est devenue une salle de spectacles en 2002 après une réfection complète sur les plans de l'architecte Roger Leclercq de Polleur.
Elle avait été achetée le 8 janvier 1992 par la commune de Theux.
Viaduc de Polleur
Viaduc de PolleurPhoto mini-planet
Viaduc situé sur la E42 reliant Battice à Saarbrücken.
Sa construction a débuté en juin 1976.
Il permet de franchir la vallée de la Hoëgne. Le tablier se situe 45 m au-dessus de la rivière.
Il a une longueur totale de 464 m répartis en 5 travées.
Son tablier est en métal associé à une dalle de béton armé.
Camping de Polleur Localiser sur la carte
Croix du Moulin de Polleur
Maison communale de Polleur (anc.) Localiser sur la carte
Monument aux morts de Polleur Localiser sur la carte