mini-ardenne
connexion
Se connecter






×
Pas encore inscrit ?

Mot de passe oublié ?

Formulaire d'inscription








3 + 9 =

Un e-mail va être envoyé à cette adresse.
Il contient un lien sur lequel vous pourrez cliquer pour activer votre inscription.


×
Réinitialisation du mot de passe
Un e-mail automatique va être envoyé à l’adresse sur laquelle vous vous êtes inscrit.

En cliquant sur le lien qu'il contient, vous pourrez ensuite régénérer un nouveau mot de passe.


×
Monastère Saint-Raphaël de Montenau
Monastère Saint-Raphaël de Montenau
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Klosterstrasse
Montenau
Amel
Cette villa située sur un terrain de neuf hectares, sert de monastère.
Dans la porte cochère du monastère actuel, le propriétaire a fait installer une piéta trouvée intacte dans les ruines de l’ancienne ferme du monastère.
Préhistoire : avant -3000 (premières écritures)
Antiquité : -3000 à 476 (chute de l'empire romain d'occident)
Moyen-Age : 476 à 1453 (chute de l'empire romain d'orient)
Temps modernes : 1453 à 1789 (Révolution française)
Epoque contemporaine : 1789 à 1945 (Fin de la seconde guerre mondiale)
Histoire récente : 1945 à nos jours
1908
Construction de la villa à l’initiative de l’armateur anversois Grisar. Sa passion pour la chasse lui fait acquérir ce terrain de 9 hectares, avec une ancienne boulangerie qu’il fait agrandir en y ajoutant des écuries.
1909
Face à la villa, Grisar fait ériger un obélisque en granit en bordure de la forêt, et déplace la route qui passe en contrebas de sa propriété dans son tracé actuel.
1918
La première guerre mondale entraîne bien des changements, et une fois Eupen-Malmedy revenus à la Belgique, l’imposante propriété passe aux mains du marchand de bois Wilhem Thomé de Montenau.
1926
Vente de la propriété aux enchères et le curé d’Amblève en suggère l’achat à la congrégation des missionnaires de Steyl.
1938
On y commence des travaux : les pères de Steyl reprennent le service paroissial et le monastère reçoit le nom de l’archange Raphaël : appelé à servir de lieu de repos pour les missionnaires, le nom est bien choisi (signifie "qui guérit").
1940
Le pays entre en guerre et les pères proposent le monastère comme hôpital de campagne.
1943
Décoration de la grande chapelle en construction par Else Bircks, artiste née à Ligneuville. L’ornementation représente la pensée missionnaire et nombre de personnes du monastère servent de modèles. Le peintre Bircks séjourne au monastère jusqu’en 1946 et restaure les fresques.
1946
On érige la chapelle de la Vierge et à la même époque, l’école épiscopale de Saint-Vith y trouve refuge.
1975
Le bâtiment agricole est vendu à un anversois.
1987
Le monastère est cédé par les pères à une asbl chargée de conserver à la maison sa destination initiale. Le nouveau bâtiment administré par l’établissement d’enseignement du monastère est également la propriété de la Société des Misionnaires de la Parole Divine.
Ajouter à mes favoris
1
carte
Haute Amblève
5
POI proches
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Montenau 0.9
Chapelle typique de l’Ardenne, construite en 1688 avec des pierres provenant du Wolfsbusch tout proche, à l’ouest de Montenau.
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Iveldingen 0.8
Chapelle édifiée en 1688, classée en 1983 et dédiée à Ste-Barbe. Elle est en pierres de tailles et porte des inscriptions révélatrices dans la maçonnerie du frontispice.
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Montenau 0.7
Cette table est située au passage du Ravel de la ligne 48.
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Montenau 1
Plateforme didactique audio en pleine nature, alimentée par un panneau solaire, expliquant en français, en allemand ou en néerlandais, l’origine humaine du façonnement du paysage et ses conséquences.