mini-ardenne
menu
connexion
mon panier

Voir toutes mes balades

Ajouter ma balade

Gérer mes favoris
Voir mon profil

Gérer mon profil
×
Se connecter






×
Pas encore inscrit ?

Mot de passe oublié ?
Formulaire d’inscription








3 + 1 =

Un e-mail va être envoyé à cette adresse.
Il contient un lien sur lequel vous pourrez cliquer pour activer votre inscription.

Vous pouvez désormais ajouter vos propres balades !
×
Réinitialisation du mot de passe
Un e-mail automatique va être envoyé à l’adresse sur laquelle vous vous êtes inscrit.

En cliquant sur le lien qu'il contient, vous pourrez ensuite régénérer un nouveau mot de passe.


×
×

Borgloon

Borgloon
CC BY 4.0 De Haan, Aukje - https://id.erfgoed.net/afbeeldingen/174813
Cette commune néerlandophone dont le pendant français est Looz compte un peu plus de 11 000 habitants et s’étend sur un peu plus de 5000 ha. Le producteur de boissons fruitées Looza se trouve sur cette commune.


Préhistoire : avant -3000 (premières écritures)
Antiquité : -3000 à 476 (chute de l'empire romain d'occident)
Moyen-Age : 476 à 1453 (chute de l'empire romain d'orient)
Temps modernes : 1453 à 1789 (Révolution française)
Epoque contemporaine : 1789 à 1945 (Fin de la seconde guerre mondiale)
Histoire récente : 1945 à nos jours
10
è siècle
La colline de Looz est choisie par le comte Giselbert pour y construire un château. On y crée alors un monticule artificiel. Borgloon devient le centre du comté de Loon.
11
è siècle
Un rempart est construit autour du château.
1171
Le château est assiégé par le comte Gillis van Duras. Louis Ie de Loon est tué lors de ce siège.
1180
Le château est détruit par Rudolf van Zähringen.
13
è siècle
Hasselt devient la capitale du comté de Loon, Looz ne pouvant rivaliser avec Tongres et Saint-Trond lors de sièges successifs.
1200
Le château est réhabilité. On construit un second rempart autour de celui-ci.
1366
Le Comté de Loon est rattaché à la Principauté de Liège. Il en devient l’une des Bonnes Villes, bénéficiant de certains privilèges. On érige ainsi une plateforme qui symbolise cette promotion.
1461
Borgloon est pillée après la bataille de Brustem, opposant la principauté de Liège aux troupes de Charles le Téméraire, duc de Bourgogne, dans le cadre de la seconde guerre de Liège, qui a fait près de 4000 victimes côté liégeois.
1467
La ville est pillée par les troupes pro-bourguignonnes d’Adolf van Cleves-Ravenstein.
1482
Les troupes dirigées par Maximilien Ier d’Autriche détruisent la ville.
1491
L’église est saccagée par les troupes de Jehannot-le-Bâtard dans le cadre de la guerre entre la maison des van der Mark et des princes-évêques de Liège Louis de Bourbon et Johan van Horne.
1532
Lors d’un procès de sorcières, Belie Rombaut de Broekom est brûlée vive sur la place.
1541
Cinq femmes considérées comme sorcières sont elles aussi brûlées sur le bûcher.
1551
Un nouveau procès de sorcières a lieu. Margriet Herroes est torturée sur la place publique mais n’avoue pas être une sorcière, même sous la torture.
1568
La ville est mise à sac par les troupes des États de Guillaume d’Orange
1577
La ville est de nouveau mise à sac.
1604
La ville est occupée par les troupes espagnoles.
1610
Une seconde persécution de masse a lieu à Looz dans le cadre de la chasse aux sorcières, peu après qu’Elisabeth Engelen ait été brûlée.
1629
Ce sont cette fois les troupes impériales de Johan t’Serclaes van Tilly qui occupent la ville.
1636
Les troupes croates de Jan van Werth occupent la ville.
1643
Un monastère avec des Pères Brigittines est fondé à Borgloon.
1654
Les troupes de Charles IV de Lorraine pillent la ville. Neuf maisons de béguinage sont incendiées.
1675
Looz est occupée par les troupes françaises.
1676
La peste ravage le village. 167 habitants en décèdent.
1691
Les troupes françaises occupent à nouveau la ville, durant la guerre de Neuf Ans.
1702
Durant l’épisode de la guerre de succession d’Espagne, la ville est occupée par les troupes du duc de Marlborough.
1713
Looz est restituée au prince-évêque de Liège.
1746
Les troupes hongroises puis les troupes françaises assiègent la ville.
1870
La démolition de l’ancien château met à jour de nombreux vestiges datant de l’époque romaine.
Ajouter à mes favoris

Voir le diaporama
Les points d’intérêt de Borgloon
9
POI
oeuvre d’art

Bancs des villas romaines

Bancs des villas romaines
CC BY-SA 3.0 LucT
Romeinse Kassei
Sur cette voie romaine qui reliait Tongres à Tirlemont, l’artiste Hans Lemmen a placé 5 bancs en béton de couleur terre cuite qui ont la forme de base d’une villa romaine. Sur leur dos, on trouve un plan des villas révélées lors de fouilles.
Ces villas étaient en fait des fermes dont la superficie s’étendait de 50 à 80 hectares.
Ajouter à mes favoris
église

Eglise Saint-Odolphe de Looz

Eglise Saint-Odolphe de Looz
CC PAR 4.0 Paul Hermans
Speelhof
Cette basilique en croix à 5 nefs possède un riche mobilier intérieur. Il a été complété par deux chefs-d’œuvre de l’abbaye de Mariënlof : le reliquaire de Sainte Odilia et la chaise de Sainte Lutgardis.
Les architectes Van Vaerenberg qui ont conçu la chapelle transparente ont également réalisé une œuvre d’art moderne remarquable pour cette église : HALO.

Un nouveau carillon de 28 cloches a été ajouté.
Ajouter à mes favoris
monument

Monument aux morts de Looz

Monument aux morts de Looz
CC BY-SA 3.0 IDD5000
Speelhof
Ce monument rend hommage aux victimes des deux guerres, résistants et prisonniers politiques. 13 à la première, 8 à la seconde.
Ajouter à mes favoris
pique-nique

Pique-nique de Grote Mot

Sint-Truidensteenweg
Une table de pique-nique située sur un parking le long de la N79 Saint-Trond - Tongres.
Ajouter à mes favoris
pique-nique

Pique-nique de la Neremstraat

Neremstraat/Romeinse Kassei
Une table de pique-nique au croisement de la Neremstraat avec l’ancienne voie romaine qui reliait Tongres à Tirlemont.
Ajouter à mes favoris
pique-nique

Pique-nique des Villas romaines

Pique-nique des Villas romaines
CC BY-SA 3.0 LucT
Romeinse Kassei
Une aire de pique-nique sur le site artistique des bancs en forme de villas romaines.
Ajouter à mes favoris
pique-nique

Pique-nique du Bollenberg

Bollenberg
Une aire de pique-nique avec deux tables, proche de la chapelle transparente.
Ajouter à mes favoris
statue religieuse

Reading between the lines

Reading between the lines
CC BY 2.0 Johan Neven
Grootloonstraat 2
Cette œuvre d’art paysager formant une "église transparente" se traduit par "en lisant entre les lignes". Elle date de 2011 et à été conçue par les architectes Gijs et van Vaerenbergh.
L’ensemble est construit avec des planches horizontales d’acier Corten sur un socle en béton. Elles sont reliées entre elles par des carrés soudés.
Préhistoire : avant -3000 (premières écritures)
Antiquité : -3000 à 476 (chute de l'empire romain d'occident)
Moyen-Age : 476 à 1453 (chute de l'empire romain d'orient)
Temps modernes : 1453 à 1789 (Révolution française)
Epoque contemporaine : 1789 à 1945 (Fin de la seconde guerre mondiale)
Histoire récente : 1945 à nos jours
jun
2016
L’œuvre est utilisée comme toile de fond pour l’ événement musical "Listening between the Sounds" par l’ensemble vocal Florilegium.
Ajouter à mes favoris
oeuvre d’art

Twijfelgrens

Twijfelgrens
CC BY 3.0 Geert Budenaerts
Bollenberg
On peut traduire cette sculpture par "frontière du doute". Il s’agit d’une forme de sculpture en ligne ondulée permettant de lire ce mot en néerlandais. Elle a été réalisée par le belge Fred Eerdekens.
Son idée consiste en une réflexion sur le mode opératoire du langage. Ce mot n’est lisible que si l’on se place d’un certain point de vue par rapport à lui.
Ajouter à mes favoris
La balade à proximité
Le nombre à droite de la localité de départ représente la distance par rapport à cette balade.
1
balade
CC BY 2.0 Johan Neven
Une balade qui vous déconnecte dans un lieu positivement chargé. Qu’il relève d’un point religieux ou d’une nature particulièrement bienveillante (family)
km
6.6
sustained
L’esprit, presque sans le corps...
Les localités voisines
(distance en km de Borgloon et nombre de POI)
1
localités
Hendrieken
Borgloon
1
3
Voort
Borgloon
2
1