mini-ardenne
menu
connexion
mon panier

Voir toutes mes balades

Ajouter ma balade

Gérer mes favoris
Voir mon profil

Gérer mon profil
×
Se connecter






×
Pas encore inscrit ?

Mot de passe oublié ?
Formulaire d’inscription








3 + 2 =

Un e-mail va être envoyé à cette adresse.
Il contient un lien sur lequel vous pourrez cliquer pour activer votre inscription.

Vous pouvez désormais ajouter vos propres balades !
×
Réinitialisation du mot de passe
Un e-mail automatique va être envoyé à l’adresse sur laquelle vous vous êtes inscrit.

En cliquant sur le lien qu'il contient, vous pourrez ensuite régénérer un nouveau mot de passe.


×
×

Découvrez cette région de fond en comble avec des dizaines de combinaisons de balades personnalisables sur notre carte mini-ardenne !
Ajouter au panier

Gare de Buzenol (anc.)

Gare de Buzenol (anc.)
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Rue de Laclaireau
Buzenol
Etalle
Cette gare était située sur l’ancienne ligne de chemin de fer 155 qui reliait Marbehan à Ecouviez (F) en passant par Virton.
Elle a été désaffectée en 1938. La suppression de la ligne a suivi une bonne dizaine d’années plus tard, en 1951.
Elle s’est reconvertie en centre nature grâce à un professeur gantois, le Docteur Van Oye, passionné de nature, qui loua le bâtiment à la SNCB.

Dans les années 1960, il s’est développé pour devenir le Centre de Buzenol, un service éducatif de l’Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique, sous la houlette d’Edmond Fouss, promoteur du patrimoine gaumais et fondateur du Musée Gaumais de Virton.

Ce projet a même pris de l’ampleur grâce à l’ancien bourgmestre d’Ethe Elie Deworme dans les années qui suivirent. On construisit un nouvel édifice entre l’ancienne gare et la Ferme de Bâr pour permettre l’hébergement de classes vertes.

Actuellement, ce centre est incorporé dans la structure pédagogique de l’Ecole Normale de Virton.
Ajouter à mes favoris

Ajouter une ligne du temps

Ajouter un lien

Voir les POI locaux
Les POI similaires à proximité
5
POI
Ancien fourneau du 17è.
En 1633, Henry le Comte est propriétaire du fourneau et de la forge de Buzenol-Montauban.

CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Hôtel de Ville en calcaire bajocien édifié en 1859.
Il est orné d’un perron comportant une double volée de marches et d’une balustrade.
Un monument aux morts des deux guerres est adossé à ce perron.

CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Kiosque à musique de plan octogonal à 8 petites colonnes, bâti sur un socle en pierre, inauguré le 11 septembre 1885.
Il est classé comme monument et site depuis 1997.

Bâtiment carré (fin 19è) ouvert sur un côté surmonté d’un toit à 4 pans.
2 abreuvoirs extérieurs se situent sur le côté du bâtiment.

CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Cette imposante maison de maître entourée d’une cour comportant de haut murs percés d’une porte cochère. Un pigeonnier la surplombe.

Les balades à proximité
Le nombre à droite de la localité de départ représente la distance par rapport à ce POI.
5
balades
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Depuis une origine accessible en transports en commun, un retour vers une ville touristique (pro)
km
13.9
easy
Retour sur l’ancienne ligne 155
CC BY-SA 4.0 Jean Housen
Une boucle familiale autour d’un point d’intérêt remarquable (family)
km
5.3
easy
Visite d’un site gallo-romain remarquable
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Une boucle familiale autour d’un point d’intérêt remarquable (family)
km
4.6
medium
Au Pays des lutins
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Une boucle familiale autour d’un point d’intérêt remarquable (family)
km
7.3
easy
A la rencontre des petites gaumaises grivoises !
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Une boucle familiale autour d’un point d’intérêt remarquable (family)
km
11.6
hard
Autour des richesses patrimoniales de Saint-Léger-en-Gaume
Les POI à proximité
19
POI
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Un jardin planté d’arbres avec des écriteaux qui les identifient, près de la Chapelle du Bonlieu.
CC BY-SA 4.0 Jean Housen
Ce bâtiment datant de 1839 a été réhabilité afin d’accueillir des expositions sur deux niveaux.
CC BY-SA 4.0 Jean Housen
Ce centre a été créé en 1984. Au départ nomade selon une volonté politique, il est passé par Jamoigne avant de s’implanter à Buzenol. Il propose la création d’œuvres monumentales et environnementales temporaires.
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Selon la tradition populaire, un des comtes de Chiny, Louis Il, victime d’un accident de chasse ou d’une maladie soudaine fut soigné et guéri au presbytère de Rouvroy.
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Une petite croix en bois posée sur un socle en béton, proche de la Chapelle du Bonlieu.
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Cette croix est située au croisement de la N87 Virton - Etalle et de la N879 Marbehan - Tintigny - Ethe - Ruette.
Cette source située à 2 km au sud de Buzenol, en rive gauche du Gros Ruisseau, a des propriétés pétrifiantes, dues au calcaire présent en grandes quantités. Le site s’étend sur environ 0.7 ha.
CC BY-SA 3.0 Muller claire
Les vestiges de ce donjon massif et carré. Celui-ci a vraisemblablement été abandonné au 5è siècle. La légende l’attribue aux Quatre Fils Aymon.
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Ferme datant de 1846.
Elle a été reconvertie grâce à un collectif qui promeut à la fois la culture et l’agriculture, grâce à sa position privilégiée en pleine nature.
Un théâtre d’une centaine de pl

CC BY-SA 3.0 Muller claire
Cette forge s’est développée le long du Gros Ruisseau entre 1507 et 1858 à partir d’un haut-fourneau. Elle connaîtra son apogée au 18è siècle.
CC BY-SA 4.0 Jean Housen
Révélée par le carbone 14, le premier rempart de cette forteresse date du néolithique, soit environ 4000 ans avant Jésus-Christ. Il s’agit des plus anciennes traces humaines retrouvées en Province de Luxembourg.
CC BY-SA 3.0 Muller claire
Ce musée à l’architecture moderne semi-enterré, dessiné par le belgo-polonais Constantin Brodzki et son associé scénographe Corneille Hannoset, influencé par l’archéologue Louis Lacoste, abrite des découvertes archéologiques.
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Une table de pique-nique couverte, en face de l’ancienne gare de Buzenol.
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Une table de pique-nique abritée, en plein bois, à une centaine de mètres de la Chapelle du Bonlieu.
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Ce carrefour a été renommé en l’honneur de Joseph Jordant, garde forestier.
Il était membre de l’armée secrète. Fait prisonnier durant la guerre, il est décédé le 28 décembre à Buchenwald.

CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Cette réserve naturelle a été créée à l’initiative d’une dizaine de propriétaires forestiers en 1995, sous la forme d’une ASBL : Vallée de Laclaireau.
La légende attribue cette forteresse aux Quatre Fils Aymon, du duc Aymon. Celle-ci se passe au Moyen-Âge, au 12è siècle. Ils sont Renauld, Allard, Guichard et Richard et se sont opposés à Charlemagne.
CC BY-SA 4.0 Jean Housen
Ce site archéologique domine le Gros Ruisseau de 70 m. les fouilles ont révélé un complexe archéologique d’un grand intérêt.
Dans de grandes baies vitrées sont exposés des fragments sculptés de stèles funéraires gallo-romaines.

CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Ce surplomb rocheux en grès siliceux est empli de petites grottes, creusées par l’érosion naturelle au jurassique.
La galerie principale a une longueur de 15 m.

Acheter la carte !
1
carte
Gaume