mini-ardenne
connexion
Se connecter






×
Pas encore inscrit ?

Mot de passe oublié ?

Formulaire d'inscription








8 + 7 =

Un e-mail va être envoyé à cette adresse.
Il contient un lien sur lequel vous pourrez cliquer pour activer votre inscription.


×
Réinitialisation du mot de passe
Un e-mail automatique va être envoyé à l’adresse sur laquelle vous vous êtes inscrit.

En cliquant sur le lien qu'il contient, vous pourrez ensuite régénérer un nouveau mot de passe.


×
Place Time Squarre
Place du Wez
Comblain-la-Tour
Hamoir
Place rebaptisée par les organisateurs du festival de Jazz.
Ajouter à mes favoris
1
carte
Pays d’Ourthe-Amblève
La porte des Ardennes au Sud de Liège et derrière... des balades à perte de vue !
En quittant la ville par le sud, il ne faut pas longtemps pour voir le paysage se métamorphoser en collines escarpées et boisées, creusées par le sillon de l'Ourthe.
Au creux de celle-ci, entourés de forêts et de rochers, Tilff et Esneux se révèlent être des pôles touristiques déjà bien champêtres, avec encore des effluves bien marquées de l'effervescence citadine.
Et c'est à partir de ces endroits que cette carte va vraiment vous être utile car un sillon essentiel en démarre : le Ravel 5 qui suit l'Ourthe jusqu'à Hamoir ! Et autour de cet axe très prisé gravitent de très nombreux chemins de promenades que celle-ci va vous permettre de découvrir.

Au-delà de sa confluence avec l'Amblève à Comblain-au-Pont, le caractère de la région devient de plus en plus rural et de moins en moins habité, offrant de magnifiques balades à travers des panoramas grandioses, notamment autour de Xhoris et de Harzé.
Mais on y trouve encore des pôles touristiques prisés, comme Hamoir, en remontant le cours de l'Ourthe ou Aywaille, en remontant le cours de l'Amblève.
Plus à l'ouest de la carte, on retrouve des paysages plus typiques du Condroz, toujours vallonnés mais un peu plus à découvert, comme du côté d'Anthisnes, d'Ouffet et de Neupré.
Et enfin du côté oriental, vous pourrez flâner sur les hauteurs de Remouchamps et d'Aywaille, notamment au sommet de la célèbre Redoute ou encore au sommet de la Heid des Gattes.
Au-delà, on y retrouve encore de nombreuses balades champêtres vers Sprimont, Deigné et Dolembreux.
La nouvelle carte d'Esneux et Aywaille ? C'est vraiment la carte de l'évasion, à deux pas de Liège !
Allez vite la commander à la boutique ! Elle vous offrira une fameuse série de programmes de loisir ou de sport, que vous pourrez vous concocter vous-même grâce à une très bonne vision globale de la région de la confluence d'Ourthe-Amblève !
Acheter la carte
1
balade
Une boucle familiale autour d’un point d’intérêt remarquable (family)
CC BY-SA 4.0 Pierre-Jacques DESPA
Une boucle familiale autour d’un point d’intérêt remarquable (family)
Chambralles 5
km
5.6
Aywaille vu d’en haut
2
4
POI proches
Comblain-Fairon 1
Cet arbre fut planté le 10 août 1930, à l'occasion du centenaire de l'indépendance par V. Lambion et H. Longueville, délégués de la commune.
Comblain-la-Tour 0.1
Cet arvô datant vraisemblablement du 18è accède à une cour intérieure entourées de bâtiments en moellons calcaires.
Comblain-la-Tour 0.3
Ce barbecue ouvert à tous est situé au coeur du parc du Château de Biron. Il appartient au domaine communal.

Comblain-la-Tour 0.2
Le parc et le château sont propriété de la commune de Hamoir.
Ce château en moellons calcaires date de la 1è moitié du 19è, prolongée par une grange probablement plus ancienne.

Comblain-la-Tour 0.7
Cette croix en calcaire date du 16è siècle.
Comblain-la-Tour 0.1
Ancienne gare de coïncidence de la ligne SNCV avec quai de marchandises et stockage. (ligne Melreux - Comblain-au-Pont - Manhay et ligne Clavier - Comblain-au-Pont - Anthisnes)
Ce centre était très i

CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Comblain-la-Tour 0.2
La gare est devenue aujourd’hui un simple point d’arrêt sur la ligne 43 Liège - Marloie.
Elle fut mise en service le 1 août 1866 par la Grande compagnie du Luxembourg.

CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Comblain-la-Tour 0
Cette maison appartenait à Joseph Huberty, cheminot, qui devint poète et qui fonda en 1907 la société "Les Joyeux Cyclistes".
Il devint ensuite régisseur dramatique et ce jusque 1944, mettant en scèn

Comblain-la-Tour 0.4
Monument dédié aux morts de la seconde guerre mondiale.
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Comblain-la-Tour 0.1
Monument élevé par souscription publique et inauguré le 10 août 1919.
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Comblain-la-Tour 0.1
Œuvre de Georges Paulus, artiste liégeois, représentant 3 jazzmen.
Elle fut offerte à Joë Napoli, l'organisateur du festival international de jazz de Comblain-la-Tour.
Il fit lui-même don de cette

Comblain-la-Tour 1.1
Ancien moulin en moellons calcaires datant de 1830.
Il était alimenté par les eaux du Ruisseau de Boé.

Comblain-la-Tour 0.2
Ce Parc communal accueille depuis trois ans le Festival Jazz (premier week-end de juillet).
Ce parc est arboré et convient comme lieu de détente et de jeux pour les enfants.

CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Comblain-la-Tour 0.2
Pièces de pique nique dans le Parc Biron.
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Comblain-la-Tour 0.6
L’un des plus imposants massifs de la Vallée de l’Ourthe.
Sa hauteur varie de 40 à 60 m.
Les premières voies d’escalade ont été ouvertes en 1935.
Le Coup Noir et Les Dentelles sont l’oeuvre de René

Comblain-la-Tour 0.2
L'eau de cette source provient d'une grotte souterraine qui a une grande profondeur.
Le débit est très faible.
Elle a été canalisée.

Comblain-la-Tour 0.1
Plaque commémorative sur pignon dune bâtisse à angles.
Square Joe Napolis (1922-1989)
Initiateur du Festival de Jazz.

Comblain-la-Tour 1
Ce chêne et la stèle commémorent l'indépendance de la Belgique.
Il fut planté par V. Lambion et H. Longueville, délégués de la commune.

Comblain-la-Tour 0.3
Cette maison forte médiévale date du 16è siècle.
Elle fut reconstruite à la place d'un bâtiment plus ancien en 1530 par Robert de la Marck d'Arenberg.
La maison s'écroula en 1889 et les restes servi

CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Comblain-la-Tour 0.6
Cette statue fut érigée en mai 1949 par les bateliers.