mini-ardenne
menu
connexion
mon panier

Voir toutes mes balades

Ajouter ma balade

Gérer mes favoris
Voir mon profil

Gérer mon profil
×
Se connecter






×
Pas encore inscrit ?

Mot de passe oublié ?
Formulaire d’inscription








4 x 1 =

Un e-mail va être envoyé à cette adresse.
Il contient un lien sur lequel vous pourrez cliquer pour activer votre inscription.


×
Réinitialisation du mot de passe
Un e-mail automatique va être envoyé à l’adresse sur laquelle vous vous êtes inscrit.

En cliquant sur le lien qu'il contient, vous pourrez ensuite régénérer un nouveau mot de passe.


×
×

Découvrez cette région de fond en comble avec des dizaines de combinaisons de balades personnalisables sur notre carte mini-ardenne !
Ajouter au panier
Depuis une origine accessible en transports en commun, un retour vers une ville touristique (pro)

Back to Spa from Aywaille

Back to Spa from Aywaille
CC BY-SA 3.0 Jean Housen

Plein les yeux de l’Amblève au Wayai, en passant par le Ninglinspo !

Ajouter à mes favoris
Les caractéristiques de la balade
km
18.7
moyenne
612
470
La jonction entre ces deux vallées promet de magnifiques surprises !

A commencer par le bel aménagement entre Aywaille et Remouchamps, le long de l’Amblève via le Parc d’Aywaille.

Puis après le viaduc de Remouchamps arrive la belle campagne qui court-circuite le long méandre de l’Amblève du Val du Promontoire avec le Tilleul du pendu.

Ensuite, ô merveille : le Ninglinspo, que l’on remonte par le chemin principal jusqu’à la superbe charmille du Haut Marais.

Suit alors la campagne entre Vertbuisson et Winamplanche où l’on traverse la Réserve naturelle de Banoyard et le Thier d’Aihé -avec de beaux panoramas- avant de descendre vers l’Eau Rouge. Pas celle de Francorchamps mais bien celle de Winamplanche.

Le Chemin de la Vecqueterre nous ramène enfin à Spa et plus loin au Parc des 7 heures via le Chemin des Français, par derrière la ville pour éviter la grande Avenue reine Astrid.
Le matériel
Le départ de la balade

Aywaille

CC BY 2.0 Jean-Pol GRANDMONT
Capitale touristique de la vallée de l’Amblève, son nom provient du latin "Aqualia loca" (lieux pleins d’eau, terrains fangeux), qui a donné le gentilé "Aqualiens".
Elle est jumelée avec diverses communes de France et d’Allemagne.

Aywaille est une commune de 82 km² soit la plus grande en superficie des 24 communes de l’arrondissement de Liège. Elle compte un peu plus de 10000 habitants.

À cheval sur le Condroz et l’Ardenne, Aywaille est situé à une bonne vingtaine de kilomètres au sud de Liège.
Deux voies de communication importantes y passent : l’autoroute E25 qui relie Liège à Luxembourg et la ligne ferroviaire 42 qui s’y dirige également en passant par Gouvy.
La balade
km
0
CC BY-SA 3.0 lu Les Meloures
Cette gare est devenue un simple point d’arrêt sur la ligne 42 Rivage - Gouvy. Elle a été mise en service en 1885 par l’État belge.

Localiser
km
0.4
CC BY-SA 3.0 Jean Housen
Ce pont construit en 1952 a été inauguré le 10 octobre et remplace celui datant du 17 avril 1935 et qui fut bombardé le 10 mai 1940.
Localiser
km
0.4
CC BY-SA 3.0 Jean Housen
Ce monument est dédié aux victimes des deux guerres mondiales.
Il a été dessiné par l’architecte A. Henfling et inauguré le 11 octobre 1931.
Localiser
km
0.5
CC BY-SA 3.0 Jean Housen
Un mémorial dressé dans ce parc en mémoire du Docteur Thiry, ardent défenseur des sites et des monuments de la région. Le parc où se situe l’administration communale porte son nom.
Localiser
km
0.5
CC BY-SA 3.0 Jean Housen
Ce kiosque à musique rustique a été construit en 1892.
Les colonnes et le garde-corps sont en béton imitation branchages et troncs d’arbre.
Localiser
km
1.6
CC BY-SA 3.0 Jean Housen
Ce château se situe au fond d’une allée de hêtres pourpres.
Sa façade qui date de la fin du 17è est en grès et en calcaire.
Localiser
km
2.7

Remouchamps

Aywaille

office du tourisme monument bâtisse remarquable château privé pique-nique gîte arbre remarquable, arboretum grotte point de vue rocher supermarché ponts et chaussées grotte visitable
Anabase4
Franchir le Rubicon dans les Grottes de Remouchamps
Ce village à l’effervescence touristique s’étend au fond de la vallée de l’Amblève, à sa confluence avec le Ruisseau de Sècheval, au creux de la côte de la Redoute, bien connue des cyclistes !
Deux importants viaducs font passer l’E25 par dessus la vallée creusée par ces deux cours d’eau.

Sa célèbre grotte a ouvert au public en 1912. 2 galeries superposées se développent sur près de 3 km. Une navigation souterraine se fait sur le petit ruisseau appelé le Rubicon.

Le village a été habité dès les temps les plus anciens, ainsi qu’en témoignent les vestiges préhistoriques découverts dans sa célèbre grotte et aux alentours, notamment dans la propriété Leduc, au bord de l’Amblève entre le pont Francotte et le viaduc du chemin de fer.

Plusieurs historiens voient en Sougné le chef-lieu des Sègnes ou Sègniens, sous-tribu gauloise mentionnée par Jules César durant sa conquête des Gaules vers l’an 52 avant Jésus-Christ.

Au Moyen Âge, dès le XIe siècle, le châtelain de Remouchamps est le voué de la seigneurie d’Aywaille, dont dépend Remouchamps. Contre certains privilèges, il fait régner l’ordre et rend la justice au nom du seigneur d’Aywaille. Il habite le château de Montjardin, dressé sur une assise rocheuse au-dessus des flots de l’Amblève, à deux pas du cœur du village de Remouchamps.
Localiser
km
3.4
CC BY 3.0 Alice.giallo
04 360 90 70
04 384 46 82
Aller voir les infos complé-
mentaires
Grotte creusée par une rivière dépendante de l’Amblève : Le Rubicon.
On peut y effectuer un parcours pédestre de plus d’un kilomètre dans des salles imposantes dotées de concrétions magnifiques.
La Galerie du Palmier est incontournable !
Le retour se fait en barque sur le Rubicon (700m). Le parcours soutterrain en barque est le plus long au monde.
Température de la grotte : 12°C en permanence.

Au Moyen-Age, l’entrée de la grotte servait de petit port dans lequel les barques à fond plat venaient échanger diverses marchandises, dont du vin d’Alsace. La grotte servait d’entrepôt.

De février à novembre inclus, tous les jours de 9:00 à 18:00.

En décembre et janvier : uniquement les week-ends et vacances de Noël de 10:00 à 17:00.
Localiser
km
4
CC BY-SA 3.0 Jean Housen
Aller voir les infos complé-
mentaires
Ce viaduc permet à l’autoroute E25 de franchir la Vallée de l’Amblève.
Il fut construit en 1980 par l’ingénieur René Greisch, par la collaboration des Ateliers de Construction Braine-le-Conte , Compa
Ce viaduc permet à l’autoroute E25 de franchir la Vallée de l’Amblève.
Il fut construit en 1980 par l’ingénieur René Greisch, par la collaboration des Ateliers de Construction Braine-le-Conte , Compagnie d’Entreprise CFE , Nobel Peelman et Savelkoul.
Il a une longueur de 939 m et se situe 80 m au-dessus de la rivière.
Il se compose d’un pont à poutres en béton armé et d’acier avec 11 piliers.
Le conseil René Greisch a utilisé les mêmes méthodes et techniques dans l’étude de la dernière construite Viaduc de Millau.
Une protection particulière contre les suicides y a été ajoutée, après de nombreux accidents.
Localiser
km
5.1
Tilleul dont la ramure composée de 5 grosses branches forme un vase. Le tronc de l'arbre est complètement creux depuis 1911.
Localiser
km
6.7

Sedoz

Aywaille

bâtisse remarquable pierre légendaire plan aquatique point de vue cascade rocher
CC BY-SA 2.5 Min’s
Ce hameau d’une vingtaine de maisons est situé à la confluence de l’Amblève avec le Ninglinspo. C’est un point de départ exceptionnel pour découvrir le seul torrent de Belgique.

Localiser
km
6.9
Cet ancien four date du 18è siècle. Il a été restauré dans les années 1970.
Localiser
km
7.2
CC BY-SA 3.0 Jean Maréchal
Cette petite cascade se situe juste avant la confluence du ruisseau la Chaudière, en provenance de la Porallée côté Jehôster, avec le Ninglinspo.
Localiser
km
7.5
CC0 Romaine
Ce rocher situé à 280 m d’altitude a une hauteur d’environ 15 m. C’est un vestige du premier rivage marin formé de quartzites et des schistes.
Son nom provient de J.N.Crahay qui a sauvé le site, il était alors Directeur Général des Eaux et Forêts.
L’abri sous roche date de l’époque Tardenoisienne et Robenhausienne découvert par Edmond Rahir.
Localiser
km
8.2
Une grande roche plate dans le Ninglinspo.
Localiser
km
9.4
Une petite cascade d’une hauteur de un mètre sur le Ruisseau du Hornay, 400 m avant sa confluence avec le Ruisseau des Blanches Pierres, qui vont à eux deux former ensuite le Ninglinspo.
Localiser
km
10.7
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Lieu de repos et de pique nique après la montée du Ninglinspo ou de la balade sur la Porallée.
Localiser
km
10.7
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Cette croix en calcaire a été érigée en 1819, rappelant le décès à cet endroit de la femme du châtelain du Haut Marais, à la suite d’une chute de cheval.
Inscription :
"MADAME DE BEHR NEE VIcTOIRE DE NOUS EPOUSE DE Mr
LE CHEVALIER DE BEHR DE HAUT MARAIS LAQEL EST DECEDEE LE 16)(BRE 1819; RIP"
Localiser
km
10.7
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Cette charmille exceptionnelle, la plus longue de Belgique (573 m) et parmi les plus grandes d’Europe est composée de 4700 plants de charmes, dont 60 à 70 % sont centenaires.
Elle est entretenue par les élèves de l’Institut agronomique de La Reid.
On l’appelle aussi "Le Berceau" dû à sa forme en arc de cercle.
La visite est gratuite, du lever au coucher du soleil.
Localiser
km
12.2
SI La Reid
Les deux frères Pinson confectionnent des mannes et des "bodets" pour les fabriques de laine de Verviers. (Le bodet vaut le double d’une banse).
Localiser
km
13.7
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Localiser
km
14.4
cascade rocher église
mini-ardenne
Construit dans la vallée dite de Tolifaz, ce village est à cheval sur la commune de Theux et celle de Spa, à la confluence des Ruisseaux du Pouhon et de l’Eau Rouge, formant le Ruisseau de Winamplanche, un affluent du Wayai.
Localiser
km
14.6
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Cette église datant de 1859 a été construite sur les plans de l’architecte provincial Delsaux. Elle comporte une seule nef voûtée en croisées d’ogives surbaissées appuyées sur des culs-de-lampe à motif sculpté.
Le chœur de même style est plus étroit et légèrement surélevé ; il se situe entre deux petites sacristies.

La tour carrée intégrée dans la partie centrale de la façade.
Localiser
L’arrivée de la balade
km
16.9
maison communale police office du tourisme monument bâtisse remarquable fontaine château privé abri pique-nique chambre d’hôtes hôtel centre de vacances appartement camping source parc arbre remarquable, arboretum réserve naturelle supermarché restaurant snack cimetière église bureau de poste mini-golf piscine centre sportif parcours-santé piste de ski usine funiculaire gare musée parc d’attraction
Jean-Pol Grandmont
La Perle des Ardennes
Localiser
km
18.2
Aller sur Google Street View
25 petites salles évoquent l’évolution des techniques de blanchissage du linge de l’Antiquité, en passant par la grande buée du Moyen-Age (qui durait une semaine), à nos jours.
On y trouve des anciennes machines à laver en état de marche, la reconstitution d’un lavoir, les méthodes de repassage, l’histoire du savon, des animations pour les enfants.
Localiser
km
18.2
CC BY-SA 3.0 Promeneuse7
Ce parc public de promenade a été aménagé en 1758. Auparavent, on l’appelait déjà la Prairie de 7 heures ou Promenade de 7 heures.
Cette appellation est due au fait que les curistes de Spa (ou bobelins) venaient s’y promener en fin de journée pour digérer leur eau consommée abondement !
Localiser
km
18.4
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Ce vaste bâtiment se prolonge dans une bonne partie du Parc de 7 Heures, sur une longueur de 130 m.
Elle comporte un promenoir couvert dont la toiture repose sur plus de 100 petites colonnes en fonte
A chaque extrémité figurent deux pavillons aux toits bombés en zinc.
L’un des pavillons est dédié aux Petits Jeux, notamment, un petit terrain de pétanque.
Il a été classé par arrêté royal du 13 janvier 1977. Il fait partie du Patrimoine exceptionnel de Wallonie.
Il fut bâti à la même époque que le recouvrement du Wayai dans le Parc de 7 Heures, en 1878.

Il s’y déroule tous les dimanches une brocante de 8:00 à 13:00, fréquentée par plus de 2000 visiteurs.
Localiser
km
18.4
Aller sur Google Street View
Ce mini-golf est situé au pied de la colline d’Annette et Lubin, dans le Parc des 7 Heures.
Localiser
Les autres balades à proximité
Le nombre à droite de la localité de départ représente la distance par rapport à cette balade.
4
balades
CC BY-SA 4.0 Pierre-Jacques DESPA
Une boucle familiale autour d’un point d’intérêt remarquable (family)
km
5.6
medium
Aywaille vu d’en haut
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Une boucle familiale autour d’un point d’intérêt remarquable (family)
km
5.1
medium
Une vue sur près de 20 km vers Liège !
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Une boucle familiale autour d’un point d’intérêt remarquable (family)
km
6.2
medium
Une des plus belles vallées de Belgique !
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Une rando en boucle pour petits et grands sportifs (pro)
km
14.9
hard
Boucle de derrière les fagots !
Les logements à proximité
19
établissements
Parc de vacances à l’orée d’une forêt de 1300 ha.
Hôtel dans une villa de 1903.

Il se compose de chambres spacieuses, d’un salon avec feu ouvert, d’un parc arboré, d’une piscine.
Le petit-déjeuner est compris dans le prix de la chambre.

Le bâtiment, construit en même temps que le nouveau centre thermal sur la colline d’Annette et Lubin en 2004, remplace un bâtiment plus ancien dénommé "Les Heures Claires", qui datait de 1950.
Cette maison remarquable a été construite en 1905.
Les ravitaillements à proximité
12
établissements
Hôtel, feu de bois avec vue sur le Lac de Warfaaz et la colline de Balmoral.
Le Bouchon Gourmand
Hôtel, feu de bois avec vue sur le Lac de Warfaaz et la colline de Balmoral.
Les cartes
2
cartes
Spa
Spa
Au cœur du Marquisat
Une région qui en met plein les yeux et qui n’usurpe pas son nom de Pays des Sources : y coulent la Hoëgne, le Wayai, le Roannay, la Chefna et... le Ninglinspo ! Des centaines de kilomètres de balades dans les vastes forêts qui entourent Spa...
Esneux
La porte des Ardennes au Sud de Liège et derrière... des balades à perte de vue !
A la confluence de l’Amblève avec l’Ourthe depuis Remouchamps et l’Ourthe de Hamoir à Tilff, entre Ardenne et Condroz.
Bonne route !