mini-ardenne
connexion
Se connecter






×
Pas encore inscrit ?

Mot de passe oublié ?

Formulaire d'inscription








9 + 2 =

Un e-mail va être envoyé à cette adresse.
Il contient un lien sur lequel vous pourrez cliquer pour activer votre inscription.


×
Réinitialisation du mot de passe
Un e-mail automatique va être envoyé à l’adresse sur laquelle vous vous êtes inscrit.

En cliquant sur le lien qu'il contient, vous pourrez ensuite régénérer un nouveau mot de passe.


×
Eglise Saint-Martin de Ferrières
Eglise Saint-Martin de Ferrières
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Au Clocher
Ferrières
Eglise de style pseudo-gothique reconstruite en 1878 et achevée en 1881, d’après les plans de l’architecte J. Rémont.
Elle a remplacé, en 1878, celle qui, de son clocher semi-bulbeux, a vu vraisemblablement des siècles de l’histoire ancienne de la paroisse.
Dans la nouvelle, il n’est rien resté de l’ancienne, sinon la pierre tombale d’Henri Adam, vicaire de la paroisse, décédé le 2 juin 1748. Et aussi les deux cloches, fondues en 1849 par Causard frères, à Tellin.
L’une d’elles est partie en Allemagne le 31 mars 1944 pour une bien périlleuse randonnée. Elle en est revenue, le 6 novembre 1945 sans avoir subi trop de dommage.

Ses colonnes monolithiques sont remarquables. Le chœur a un chevet à trois pans et est tourné vers l’Est, symbole de résurrection. Les orgues datent de 1914.
Le mobilier, dont trois autels à retable, la chaire de vérité, les confessionnaux, les bancs de communion et la balustrade du jubé, sont en chêne sculpté avec soin par Mr Olivier Merveille.
Les vitraux datent de 1898 (I. Grosse-De Herde, de Bruges).


Son style pseudo-gothique lui donne de près et de loin, une grâce impressionnante.
La restauration intérieure, qu’elle a reçue en 1947, ne fait qu’accentuer son cachet de simplicité religieuse. Malgré cette restauration, l’église a conservé, au-dessus de la nef centrale, tout près de la tour, quelques traces du passage à travers la voûte d’un Allemand qui, le 15-2-1944, voulait se rendre compte par lui-même qu’on ne cachait ni armes, ni réfractaires, dans les combles de l’édifice.

Source : ferrieres.be
Ajouter à mes favoris
1
carte
Pays d’Ourthe et Aisne
2
balades
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Harre 7
km
12.5

Visite de deux beaux petits affluents de l’Aisne
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Sy 6
km
4.5

Promenade de gare en gare
3
POI proches
My 1.4
L’origine de ce moulin à grains, bâti en pierres et à deux étages, remonte à 1536.
Le Moulin de la Lembrée a été rénové et est utilisé comme maison de vacances.

CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Ferrières 0.3
Musée établi dans un hôtel de maître datant du début du 20è.
Il possède une collection de plus de 1000 jouets datant de la fin du 19è aux années 50.

Dans la salle 1, on trouve des jouets belges, d