Le Rocher de Bilisse
boutique
équipement
pictos
encyclopédie
news
baladesfiche
Le Rocher de Bilisse

CC0 Romaine
Solwaster
Jalhay
2.5
Pays de Spa et Franchimont
Hautes Fagnes
Des vestiges de 500 millions d’années

Rendez-vous à Solwaster, ce petit village blotti au coeur d’une vaste forêt, au pied du Plateau des Hautes Fagnes.

La balade commence en contrebas du village, à environ 700 m à l’est de l’église, lieu accessible en voiture par une ruelle dénommée la Route de la Statte.
Celle-ci mène au lieu dit "El Maraide", au croisement avec la Statte.

L’effort est à réaliser au départ, pour d’abord atteindre le sommet du rocher, pour ensuite redescendre le long de celui-ci dans la Vallée de la Statte qui va nous ramener vers notre point de départ en suivant le pittoresque ruisseau.


0
00:00
El Maraide

0
00:00
Pique-nique de la Statte
Cette petite aire de pique-nique se situe au niveau du pont sur la Statte. Il est accessible depuis la Route de la Statte et il est possible de s’y garer avec la voiture.
1.3
00:25
Point de vue du Rocher de Bilisse
CC0 Romaine
Il s’agit d’un point de vue sur la vallée de la Statte depuis le sommet du rocher.
Prudence !
1.5
00:30
Rocher de Bilisse
CC0 Romaine
Ce banc de quartzites réviniens est incliné à près de 80° sur une hauteur de plus de 20 mètres.
Ils enserrent des phyllades, qui, ayant été davantage sujets à l’érosion, créent des couloirs étroits entre les lames de quartzite, plus dures.
Bouleau et myrtilles parsèment la roche. Le tout dans un cadre de feuillus, qui n’a vraisemblablement pas changé depuis des siècles.
Sur les flancs du rocher, on trouve des lichens crustacés jaunes brunâtres appelés en wallon : mossê d’pîre (mousse de pierre). On s’en servait pour teindre de la laine ou encore pour colorer les oeufs de Pâques.

Etymologie :
Bilisse < bil = saillant, lech = pierre > roche saillante
2.1
00:35
El marède
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
La table des sotês
Gros bloc rocheux.
Selon la légende, c'était la table où les paysans déposaient le panier de nourriture qu'ils offraient aux sotês, en échange des travaux que ceux-ci réalisaient par ailleurs très adroitement tels que : le rétamage des casseroles, le ressemelage des chaussures...

Etymologie :
Marède < Marinde (W) < Marende (anc F) < Marenda (L) = repas pris entre 16 et 17 heures après un travail bien mérité
2.2
00:40
Trô d’sotês
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Selon la légende, cette grotte était habitée par les sotês.
Elle raconte qu’un sotê tomba un jour amoureux fou d’une jolie fille de Solwaster et pour plaire, enrichit grâce à ses sortilèges, la ferme de sa belle.
Mais humiliée par celle qui ne voulait pas de lui, il y amena finalement la ruine.
"Pâte à pâte, dj’a apwèrté djåbe à djåbe dji rèpwèrtrè !" dit-il. (J’ai apporté épi pâr épi, je remporterai gerbe par gerbe).
Des couleuvres envahirent même la maison...
Pour exorciser ce maléfice, la famille fit un grand feu la nuit de la St-Jean, au solstice d’été... Curieusement, les couleuvres vinrent toutes se jeter dans le brasier, et depuis, on ne revit plus jamais un seul sotê sur la Statte.
2.5
01:30
El Maraide
Voir toutes les balades