mini-ardenne
menu
connexion
mon panier

Voir toutes mes balades

Ajouter ma balade

Gérer mes favoris
Voir mon profil

Gérer mon profil
×
Se connecter






×
Pas encore inscrit ?

Mot de passe oublié ?
Formulaire d’inscription








10 + 4 =

Un e-mail va être envoyé à cette adresse.
Il contient un lien sur lequel vous pourrez cliquer pour activer votre inscription.

Vous pouvez désormais ajouter vos propres balades !
×
Réinitialisation du mot de passe
Un e-mail automatique va être envoyé à l’adresse sur laquelle vous vous êtes inscrit.

En cliquant sur le lien qu'il contient, vous pourrez ensuite régénérer un nouveau mot de passe.


×
×

Découvrez cette région de fond en comble avec des dizaines de combinaisons de balades personnalisables sur notre carte mini-ardenne !
Ajouter au panier

Eglise Saint Martin de Comblain-Fairon

Rue du Tilleul
Comblain-Fairon
Hamoir
Cette église de style néo-gothique date de la seconde moitié du 19è.
Elle est à l'ombre d'un tilleul remarquable et est entourée d'un cimetière.
Sa tour en moellons de grès a été restaurée en 1872.
Cette église de style néo-gothique date de la seconde moitié du 19è.
Elle est à l'ombre d'un tilleul remarquable et est entourée d'un cimetière.
Sa tour en moellons de grès a été restaurée en 1872.

A l'intérieur, le mobilier date du 19è.
Bordé au sud par un cimetière emmuraillé, ombragé par un tilleul, édifice formé d'une tour romane et d'un vaisseau néo-gothique de la 2è moitié du 19è. Tour de section carrée, trois fois talutée, en moellons de grès, harpée de calcaire aux angles. Restauration complète en 1870-1872 et aménagement à cette époque d'une entrée latérale au nord, à encadrement cintré et mouluré. Au sud, fenêtre du milieu du 18è à linteau bombé et clé sous arc de décharge en briques et ouverture de tir"
Baies cintrées avec abat-son au nord et au sud, sous belle rangée de corbeaux calcaires moulurés. Flèche octogonale sommée d'une croix et d'un coq. Couverture d'ardoises.
Construction d'un vaisseau de trois nefs de trois travées en maçonnerie de moellons calcaires réglés et d'un chæur terminé par un chevet à trois pans, aveugle, en 1870 et 1873, sur les plans de l'architecte H. Plenus.
Croix réinsérée au chevet et dans la maçonnerie de la sacristie aménagée au sud.
Dalles funéraires des 17è et 18è dans Ies bas-côtés. Couverture d'ardoises

Mobilier du 19è, fonts baptismaux romans.

Source : Patrimoine Monumental de Belgique
Ajouter à mes favoris

Ajouter un dévelop-
pement

Ajouter une photo principale

Ajouter une ligne du temps

Ajouter un lien

Voir les POI locaux