boutique
équipement
pictos
encyclopédie
news
encyclopédievilles et villages
Solwaster

© mini-ardenne
Jalhay
Pays de Spa et Franchimont
Hautes Fagnes
Dernier village avant la vaste forêt des Hautes Fagnes

Ce village situé à l'orée de l'immense forêt fagnarde date du 14è siècle.
Il compte aujourd'hui à peine environ 300 habitants.
Ses maisons traditionnelles et ses fermettes en pierres du pays datant généralement du 18è siècle lui donne un aspect hautement pittoresque.
Il est le point de départ de nombreuses promenades vers les Hautes Fagnes et dans les vallées de la Hoëgne, de la Statte et de la Sawe.
La Statte rejoint la Sawe près de Solwaster, après avoir traversé tourbières et forêts. Le Rocher de Bilisse, grand bloc de quartzite se dresse à plus de 20m au dessus de la rivière. De nombreuses cascades égaient le parcours de ces ruisseaux, offrant au promeneur autant de lieu de ressourcement.
Au Coq en Pâte
Cascade des Nûtons
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Cascatelle formée par un dénivellé plus prononcé de la Statte, face à un amas de roches de quartzites.
Cet amas est appellé "Moyen Pierrier de la Statte", le petit se situant un peu plus en aval et le plus grand en amont.
Chambre d’hôtes Au Coq en pâte
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Croix Mayeres
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Croix en bois, en hommage au bûcheron Bruno Mayeres, décédé le 26/11/1990.
Croix des Rhus
Croix du Tapeux
Croix dont le Christ en bois sculpté (1850) a été dérobé vers 1965.
Dolmen de Solwaster
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Objet de controverses
Monolithe de quartzite révinien (roche très dure datant de 500 millions d'années) appelée aussi "Li grosse pîre dè Hoûssé" du nom du flanc de cette vallée.
Long de 3,70 m sur 2,60 m et haut de 60 cm, il a été redressée en 2001.

Drève Emile Graff
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Ce sentier forestier part de la maison forestière de Gospinal au niveau de l’arbre remarquable "Les Sept Frères de Gospinal" et se dirige vers le chemin forestier menant au lieu-dit Sur le Statte, à la mémoire du fagnard verviétois Emile Graff (1869-1948).
Eglise Saint-Antoine de Padoue de Solwaster
Eric Davenne
Belle oeuvre des Lopets
Cette église en moëllons de grès est harpée de calcaire aux angles.
Elle date de 1842, sous l’égide de l’architecte Heinen, en remplacement d’une chapelle devenue trop petite.
La sacristie a été ajoutée en 1884.
L’église a été restaurée en 1999.

El marède
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
La table des sotês
Gros bloc rocheux.
Selon la légende, c'était la table où les paysans déposaient le panier de nourriture qu'ils offraient aux sotês, en échange des travaux que ceux-ci réalisaient par ailleurs très adroitement tels que : le rétamage des casseroles, le ressemelage des chaussures...

Etymologie :
Marède < Marinde (W) < Marende (anc F) < Marenda (L) = repas pris entre 16 et 17 heures après un travail bien mérité
Grand Pierrier de la Statte
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Importante accumulation de blocs de quartzite révinien composée de grès tertiaire arrondis, de silex secondaires er de débris de phyllade.
Elle s’étend sur plus de 700 m.
On y trouve une importante flore bryophytique et quelques bouleaux et érables.
Ce type de dépôt est allongé dans les vallées en suivant leur axe et est bombé en coupe transversale.
Sous ce dépôt, on trouve une couche de cailloux de taille plus modeste surmontant une épaisse couche d’argile.
On trouve le Moyen Pierrier de la Statte au niveau de la Cascade des Nûtons et le Petit Pierrier de la Statte un peu plus en aval en descendant vers le Rocher de Bilisse.
Grotte Notre-Dame de Lourdes de Solwaster
Grotte érigée par les habitants en reconnaissance de la protection de la Ste Vierge durant la dernière guerre. Deux enfants de la paroisse, seulement, sont morts en captivité en Allemagne. Un marbre (dans le porche de l’église) rappelle leurs noms : Paul Fransolet et Marcel Boudron.

Hé Firmin
L’Etable du Loup de Solwaster
Vieux Puits de Solwaster
Ancien puits servant aux ménages en eau.

Bâtisse en pierre renfermé par une grille.
Monument anglais des Rhus
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Pierre commémorative placée en 1954. Il s'agit d'un bloc de quartzite comportant 2 plaques commémoratives en bronze.
Il rappelle l'explosion d'un avion de 7 parachutistes lors de l'offensive allemande le 29 juin 1943.
Les corps déchiquetés sont rassemblés à cet endroit.
Moulin Thorez
Parcours de la Sawe
Parcours aménagé par les bénévoles de Sart pour les personnes à mobilité réduite (accompagnées).
Pique-nique de la Statte
Cette petite aire de pique-nique se situe au niveau du pont sur la Statte. Il est accessible depuis la Route de la Statte et il est possible de s’y garer avec la voiture.
Pique-nique de la Sawe
Point de vue de Chafour
Point de vue de Mangwèster
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Restaurant Le Vinâve
Restaurant Maison Fagnes
Maison Fagnes
Rocher de Bilisse
CC0 Romaine
Ce banc de quartzites réviniens est incliné à près de 80° sur une hauteur de plus de 20 mètres.
Ils enserrent des phyllades, qui, ayant été davantage sujets à l’érosion, créent des couloirs étroits entre les lames de quartzite, plus dures.
Bouleau et myrtilles parsèment la roche. Le tout dans un cadre de feuillus, qui n’a vraisemblablement pas changé depuis des siècles.
Sur les flancs du rocher, on trouve des lichens crustacés jaunes brunâtres appelés en wallon : mossê d’pîre (mousse de pierre). On s’en servait pour teindre de la laine ou encore pour colorer les oeufs de Pâques.

Etymologie :
Bilisse < bil = saillant, lech = pierre > roche saillante
Ruisseau La Louba
Prend sa source dans la Hé Firmin pour traverser la fagne et se jeter dans le Lac de la Gileppe.
Ruisseau Le Pironcheneu
Prend sa source dans la Haie du Procureur pour se jeter dans le Lac de la Gileppe.
Ruisseau Le Taureau
Ce ruisseau prend sa source dans "Les Wèays" et traverse la fagne pour se jeter dans le Lac de la Gileppe.
Ruisseau de Statte
Ruisseau prenant sa source à Wihonfagne et allant à Parfonbois pour se jeter dans la Hoëgne après être passé à Solwaster.
Ruisseau de la Sawe
Après avoir traversé Gospinal, ce ruisseau va se jeter dans le ruisseau de Dison et ensuite dans la Hoëgne.
Trois Chênes
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Arbres plantés à la mémoire de trois fagnards intimes bien connus, inséparables compagnons de randonnées.
- Alphonse Petit (décédé en 1942)
- Louis Pirard (décédé en 1948)
- Jean Wisimus (décédé en 1953).
Les anciens chênes avaient été plantés entre 1943 et 1954 mais ils ont été remplacés en 2005 par de jeunes plants.
Trô d’sotês
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Selon la légende, cette grotte était habitée par les sotês.
Elle raconte qu’un sotê tomba un jour amoureux fou d’une jolie fille de Solwaster et pour plaire, enrichit grâce à ses sortilèges, la ferme de sa belle.
Mais humiliée par celle qui ne voulait pas de lui, il y amena finalement la ruine.
"Pâte à pâte, dj’a apwèrté djåbe à djåbe dji rèpwèrtrè !" dit-il. (J’ai apporté épi pâr épi, je remporterai gerbe par gerbe).
Des couleuvres envahirent même la maison...
Pour exorciser ce maléfice, la famille fit un grand feu la nuit de la St-Jean, au solstice d’été... Curieusement, les couleuvres vinrent toutes se jeter dans le brasier, et depuis, on ne revit plus jamais un seul sotê sur la Statte.
Wihonfagne
La plus importante tourbière subsistant sur le territoire de Sart-Jalhay. Elle est entourée de pessières.
Sa superficie a un total de près de 30 ha, les 5/6ème en territoire public.
L’épaisseur de la tourbe fait jusqu’à un mètre.
Point de vue du Rocher de Bilisse
CC0 Romaine
Il s’agit d’un point de vue sur la vallée de la Statte depuis le sommet du rocher.
Prudence !