mini-ardenne
menu
connexion
mon panier

Voir toutes mes balades

Ajouter ma balade

Gérer mes favoris
Voir mon profil

Gérer mon profil
×
Se connecter






×
Pas encore inscrit ?

Mot de passe oublié ?
Formulaire d’inscription








4 + 4 =

Un e-mail va être envoyé à cette adresse.
Il contient un lien sur lequel vous pourrez cliquer pour activer votre inscription.

Vous pouvez désormais ajouter vos propres balades !
×
Réinitialisation du mot de passe
Un e-mail automatique va être envoyé à l’adresse sur laquelle vous vous êtes inscrit.

En cliquant sur le lien qu'il contient, vous pourrez ensuite régénérer un nouveau mot de passe.


×
×

Tintigny

Ajouter à mes favoris

Voir le diaporama
Les points d’intérêt de Tintigny
4
POI
croix

Calvaire du Marotin

Calvaire du Marotin
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Rue du Marotin
Grande croix en bois.
Inscription
Une pièce datée du 8 janvier 1760 débute ainsi :
"Nous Mayeurs et Justice, anciens maires et hommes quarantes de la mairie de Tintigny, déclarons :"

A cette époque, le maire et les échevins étaient élus à la majorité des suffrages.

Chaque chef de famille ou bourgeois était électeur et disposait d’un suffrage. On distinguait parmi les bourgeois, les quarantes ou hommes quarantes : on nommait ainsi ceux qui avaient atteint la quarantaine. C’est-à-dire les anciens, les sages ou bien les notables de la communauté ou bien ecore les citoyens ayant rempli un mandat administratif. On recourait à leurs lumières et à leur expérience pour toutes les questions touchant à l’intérêt général de la communauté.

Chaque année, le joue de la Pentecôte, avant la grand’messe, les bourgeois, convoqués par les soins de la justice, s’assemblaient devant le Christ du Meix de la Croix (meix=mèche=jardin), au Marotin ou bien, en cas de mauvais temps, en la demeure du mayeur ou de son lieutenant.

Jadis jusque vers 1930, le présent calavaire était implanté au croisement de la Rue des Loisirs et de la Rue des Minières, lieu-dit "Marotin".
Ajouter à mes favoris
château privé

Château de Villemont

Villemont
Château, ancienne propriété de la Seigneurie de Villemont fondée en 1270, à l’emplacement d’une ancienne villa gallo-romaine.
Ajouter à mes favoris
église

Eglise Notre-Dame de l’Assomption de Tintigny

Eglise Notre-Dame de l’Assomption de Tintigny
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Grand Rue
Cette église a été construite en 1602. Elle est dédiée à Notre-Dame de l’Assomption, selon le vœu des Pères jésuites du Luxembourg.
La sacristie a été ajoutée en 1736.
Elle possède 3 cloches dans la chambre de la tour : Marie-Antoinette, Bohy et Lorette.
Elle fait l’objet d’un pèlerinage à Saint-Walhère ou Saint-Bohy.
A l’intérieur, on y trouve du mobilier de style baroque (1733), une statue de Notre-Dame montant au ciel porté par les anges au-dessus du maître-autel, des vitraux datant de 1923 ainsi que des orgues de la Cathédrale de Saint-Omer (Pas-de-Calais).
Préhistoire : avant -3000 (premières écritures)
Antiquité : -3000 à 476 (chute de l'empire romain d'occident)
Moyen-Age : 476 à 1453 (chute de l'empire romain d'orient)
Temps modernes : 1453 à 1789 (Révolution française)
Epoque contemporaine : 1789 à 1945 (Fin de la seconde guerre mondiale)
Histoire récente : 1945 à nos jours
1602
L’édifice est bâti et dédié à Notre-Dame de l’Assomption, selon le voeu des Pères jésuites du Luxembourg.
1736
La sacristie est ajoutée au chevet de l’église.
1763
Le clocher est soufflé par un ouragan. Il est reconstruit sous la forme d’une tour carré massive.
1885
La nef est rallongée. Une nouvelle tour de style néo-classique est construite.
1910
Le jubé est construit. On y place un orgue provenant de Saint-Omer.
22
aoû
1914
Les troupes allamndes incendient le village. La verrière de l’église est endommagée.
1923
Une nouvelle verrière est placée.
21
oct
1980
Le bâtiment est classé avec une partie du mur d’enceinte du cimetière.
1982
L’église est restaurée.
Ajouter à mes favoris
fontaine

Fontaine aux Lions

Rue de France
Lavoir ouvert classé, entouré d’un mur d’enceinte rehaussé de motifs en fer forgé. Il a été construit en 1882 lorsque la première conduite d’eau apparaît à Tintigny.
Le fronton en pierre bleue suppor
Lavoir ouvert classé, entouré d’un mur d’enceinte rehaussé de motifs en fer forgé. Il a été construit en 1882 lorsque la première conduite d’eau apparaît à Tintigny.
Le fronton en pierre bleue supporte deux lions face à face et soutenant la hampe d’un drapeau.
Une rosace gravée dans la pierre. 2 mascarons à tête de lions reliés entre eux par une chaîne.
Les bacs sont subdivisés pour différentes fonctions (lessivage, rinçage...) servant autrefois de lavoirs.
Egalement un abreuvoir pour animaux en dehors de l’enceinte.
Ajouter à mes favoris
Les logements à Tintigny
3
établissements
Les localités voisines
(distance en km de Tintigny et nombre de POI)
5
localités
Ansart
Tintigny
1
8
Bellefontaine
Tintigny
2
6
Breuvanne
Tintigny
2
4
Poncelle
Tintigny
2
1
Saint-Vincent
Tintigny
3
4