mini-ardenne
menu
connexion
mon panier

Voir toutes mes balades

Ajouter ma balade

Gérer mes favoris
Voir mon profil

Gérer mon profil
×
Se connecter






×
Pas encore inscrit ?

Mot de passe oublié ?
Formulaire d’inscription








7 + 6 =

Un e-mail va être envoyé à cette adresse.
Il contient un lien sur lequel vous pourrez cliquer pour activer votre inscription.

Vous pouvez désormais ajouter vos propres balades !
×
Réinitialisation du mot de passe
Un e-mail automatique va être envoyé à l’adresse sur laquelle vous vous êtes inscrit.

En cliquant sur le lien qu'il contient, vous pourrez ensuite régénérer un nouveau mot de passe.


×
×

Découvrez cette région de fond en comble avec des dizaines de combinaisons de balades personnalisables sur notre carte mini-ardenne !
Ajouter au panier

Réserve naturelle du Colanhan

Réserve naturelle du Colanhan
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Sur Colanhan
Verleumont
Lierneux
Cette réserve naturelle a été créée en 1986 et agréée par la Région wallonne. On retrouve encore les anciens sites d’extraction de schiste. Il s’agit d’une configuration géologique en synclinal perché, structure très rare chez nous.
La superficie de la réserve est de 20 ha 65 a 77 ca et son altitude au sommet de 565 m.

Le Colanhan est une vaste colline allongée d’est vers l’ouest. Les bancs de schiste redressés sont très durs. De ce fait, ils ont davantage résisté à l’érosion que les terrains qui l’environnent.

On raconte que chaque fermier avait sa parcelle d’extraction de schiste.
Les maisons de Verleumont ont été construites à partir des carrières.

Avant la guerre, il y avait des envols de planeurs organisés au départ du sommet du Colanhan vers Hébronval.

Le socle est formé de phyllades salmiens très métamorphisés, disposés en bancs redressés presqu’à la verticale et présentant une schistosité très marquée. Les phyllades ont été exploitées durant des siècles.

Après l’abandon des petites carrières, le terrain a été recolonisé par des lichens, des mousses et autres plantes typiques des landes : la myrtille, l’airelle ou la callune. On y trouve également des espèces assez rares comme le lycopode en massue ou le genêt des anglais.

Niveau faune, on peut y rencontrer le hibou grand-duc.
Ajouter à mes favoris

Ajouter une ligne du temps

Ajouter un lien

Voir les POI locaux