mini-ardenne
connexion
Se connecter






×
Pas encore inscrit ?

Mot de passe oublié ?

Formulaire d'inscription








1 + 5 =

Un e-mail va être envoyé à cette adresse.
Il contient un lien sur lequel vous pourrez cliquer pour activer votre inscription.


×
Réinitialisation du mot de passe
Un e-mail automatique va être envoyé à l’adresse sur laquelle vous vous êtes inscrit.

En cliquant sur le lien qu'il contient, vous pourrez ensuite régénérer un nouveau mot de passe.


×
Ferme de Longbroux
Longbroux 448
Holliguette
Herve
Cette belle exploitation clôturée du 17è, en moëllons de grès, a été rebâtie en briques en 1760 sous l’abbé Jacques Lovegné (1759-1778).
Jadis, elle fut un bien de l’abbaye du Val-Dieu.
Jadis bien de l’abbaye de Val-Dieu, belle exploitation du 17è, clôturée, en moellons de grès, rebâtie en briques en 1760 sous l’abbé Jacques Lovegné (1759-1778).
Entrée dans la cour au Nord-Est délimitée par deux piliers calcaires carrés à couronnement pyramidal.
Élevé au sud-est en briques et calcaire sur soubassement de moellons de grès plats réglés percé de jours de cave, corps de logis de deux niveaux et trois larges travées.
Au centre, précédée de deux marches, porte à encadrement mouluré et à linteau déprimé surmonté d’une baie d’imposte rectangulaire à petits-bois. Au-dessus, pierre calcaire portant les armes de l’abbé du Val-Dieu et la date de 1760. Simple jour rectangulaire à l’étage. De part et d’autre, une travée de baies à meneau aux montants monolithes, déchargées par les arcs de briques et protégées par des barreaux. Contrevents Ôtés.
Mêmes ouvertures à l’arrière. Léger surhaussement des façades sous bâtière d’éternit.
Contre le pignon gauche, dépendance basse en moellons de grès abritant une remise à chariot et des étables. Percements de briques.
Bâtière de tuiles en S.
Aile sud-ouest en moellons de grès rehaussés d’un niveau de briques. Etables sous fenil aux ouvertures du 19è.
Bâtière de tuiles mécaniques.
Au nord-ouest, beau volume de la grange et des étables en moellons rehaussés de briques.
A gauche, étables sous fenil encore accessibles par une porte du 17è, chaînée, à linteau droit. Entrée charretière à arc cintré de briques au centre et bergerie ou remise à chariot à droite. Bâtière de tuiles en S.
Au nord, séparée de la grange par une seconde entrée délimitée également par des piliers calcaires, remise remaniée sous bâtière de tuiles en S.
Façade arrière aveugle.

Source : Patrimoine Monumental de Belgique
Ajouter à mes favoris
1
carte
Pays de Herve
Au pays des bocages et des vergers
La carte mini-planet Pays de Herve propose plus de 800 kilomètres de balades dans cette charmante région de l’est de la Belgique. Elle est caractérisée par son paysage ouvert de vergers et de bocages s'étendant à l'ouest depuis la Vallée de la Meuse vers la région des Trois Frontières (Belgique, Pays-Bas, Allemagne) à l'est.

Elle est limitée au sud par la Vallée de la Vesdre et au nord par les Fourons et la frontière des Pays-Bas.
Vallonnée de manière modérée, peut-être un peu plus accentuée au niveau de son cours d'eau principal qui la traverse : la Berwinne, elle offre un grand potentiel de balades calmes et familiales à travers de vastes campagnes.

Vous pourrez découvrir sur la carte Aubel, Blegny, Dalhem, Olne, Soiron, Herve, Plombières, Val-Dieu, Limbourg, Verviers et le Barrage de la Gileppe tout au sud-est, déguster de magnifiques produits de bouche le fameux Fromage de Herve, le Sirop d’Aubel, visiter l’Abbaye de Val-Dieu et repartir avec bières et fromages, faire une halte à Clermont-sur-Berwinne, classé parmi les plus beaux villages de Wallonie.
Acheter la carte
3
balades
Une boucle familiale autour d’un point d’intérêt remarquable (family)
CC0 Romaine
Une boucle familiale autour d’un point d’intérêt remarquable (family)
Val-Dieu 1
km
4.1
Au cœur des vergers et des bocages
Une boucle familiale autour d’un point d’intérêt remarquable (family)
CC BY-SA 4.0 Jean Housen
Une boucle familiale autour d’un point d’intérêt remarquable (family)
Thier des Oies 7
km
3.9
Au fil de la Bèfve... et du Ravel
Une boucle familiale autour d’un point d’intérêt remarquable (family)
CC0 Romaine
Une boucle familiale autour d’un point d’intérêt remarquable (family)
Charneux 3
km
5.3
Vue imprenable sur le Pays de Herve
2
1
POI proches
Jean-Pol Grandmont
Val-Dieu 1
Cette abbaye datant du 13è siècle se situe au milieu d’un parc de 6 ha et comporte de nombreuses annexes.
Il s’agit d’un pôle touristique très prisé au coeur du Pays de Herve.

Val-Dieu 0.8
Répartis autour du cloître au sud de l’église, ils furent ravagés par les troupes calvinistes en 1574 et relevés au début du 17è siècle. Puis pillés à nouveau en 1684 par les Français.
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Mauhin 1.2
Cette petite chapelle en briques rouges contient une piéta posée sur un socle en briques de même facture que la chapelle.
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Julémont 0.6

CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Mauhin 0.5
Une petite croix blanche en fer forgé.
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Mauhin 0.7
Une petite croix en bois en bord de route, à l'entrée de la ferme.
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Mauhin 0.5
Une petite croix en fer forgé peinte en blanc.
Val-Dieu 1
Cette basse-cour a été installée dans les trois ailes opposées à la cour d’honneur. Elles datent du 17è siècle.
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Charneux 0.5

+31 43 455 90 75
Val-Dieu 1
Ce moulin est dit "Tise le Moulin". Il a été cédé à l’abbaye par Renard de Bombaye en 1354.
Il est toujours en activité.
Le long du bief d’alimentation, le bâtiment actuel a été réédifié en moellons

Jean-Pol Grandmont
Val-Dieu 0.9
Le meunier, à l’aide du ruisseau de la Bel, redonne vie à son moulin en activant sa roue à auges. Tout prend vie, comme une charmante invitation à la découverte de son musée et des rouages de bois abrités derrière les murs de moellons.
Val-Dieu 1
Cette plaque située dans la basilique fut posée en mémoire des pères révérends et des moines fusillés le 9 octobre 1943 à Utrecht par la Gestapo.
Val-Dieu 0.9
Les façades intérieures de ce quartier situé à l’ouest du cloître et au nord du jardin intérieur datent de la fin du 17è siècle,
Val-Dieu 1
Egalement appelé Logis des hôtes ou encore "le château", ce bâtiment fut construit en 1739 sous l’abbatiat de Jean Dubois (1711-1749) dont les armes ornent la façade Sud.