mini-ardenne
menu
connexion
mon panier

Voir toutes mes balades

Ajouter ma balade

Gérer mes favoris
Voir mon profil

Gérer mon profil
×
Se connecter






×
Pas encore inscrit ?

Mot de passe oublié ?
Formulaire d’inscription








8 + 8 =

Un e-mail va être envoyé à cette adresse.
Il contient un lien sur lequel vous pourrez cliquer pour activer votre inscription.

Vous pouvez désormais ajouter vos propres balades !
×
Réinitialisation du mot de passe
Un e-mail automatique va être envoyé à l’adresse sur laquelle vous vous êtes inscrit.

En cliquant sur le lien qu'il contient, vous pourrez ensuite régénérer un nouveau mot de passe.


×
×

Découvrez cette région de fond en comble avec des dizaines de combinaisons de balades personnalisables sur notre carte mini-ardenne !
Ajouter au panier

Fagne de Malchamps

Fagne de Malchamps
CC BY-SA 4.0 Qwertzu111111
Malchamps
Malchamps
Spa
Formée voici plus de 10000 ans lors de la dernière glaciation, il s’agit d’une tourbière d’environ 360 ha.
Il s’agit d’un des sites majeurs du patrimoine wallon.
C’est de ce sous-sol exceptionnel qu’est pompée la célèbre eau de Spa.
A partir du plateau de Botrange (692 m) et de la Baraque Michel (680 m), la région des Hautes Fagnes se prolonge vers le SW par une faîtière de ± 20 km. A partir du haut plateau, cette crête s’abaisse progressivement en passant par Hockai (555 m) et Malchamps (575 m). Elle constitue la limite entre les bassins versants de la Vesdre et de l’Amblève. La fagne de Malchamps occupe la partie médiane de la faîtière.

La Fagne de Malchamps offre une variété exceptionnelle de biotopes typiquement fagnards mais n’a pas le statut de Réserve Naturelle. Elle est néanmoins gérée comme telle par la DNF.

(Source : Guide du Plateau des Hautes Fagnes de R. Collard et V. Bronowski - Édition "Les Amis de la Fagne" 1977, hyperpaysages.be)

Elle offre un hyperpaysage remarquable ainsi qu’un grand intérêt scientifique, grâce à ses cuvettes minérales (lithalses) issus de processus périglaciaires. La flore est composée de bruyères quaternaires, de boulaies à sphaigne et de tourbières hautes.

Malgré que la toponymie paraisse évidente (mauvais champs), J. de Walque aurait plutôt tendance à penser que champs proviendrait du wallon "tchan" et signifierait plutôt "mauvais chemin", car le grand chemin de Limbourg passait par ces lieux marécageux.


Ajouter à mes favoris

Ajouter une ligne du temps

Ajouter un lien

Voir les POI locaux