mini-ardenne
connexion
17
online
Se connecter






×
Pas encore inscrit ?

Mot de passe oublié ?

Formulaire d'inscription








8 + 4 =

Un e-mail va être envoyé à cette adresse.
Il contient un lien sur lequel vous pourrez cliquer pour activer votre inscription.


×
Réinitialisation du mot de passe
Un e-mail automatique va être envoyé à l’adresse sur laquelle vous vous êtes inscrit.

En cliquant sur le lien qu'il contient, vous pourrez ensuite régénérer un nouveau mot de passe.


×
×

Découvrez cette région de fond en comble avec des dizaines de combinaisons de balades personnalisables sur notre carte mini-ardenne !

Calvaire du Marotin

Calvaire du Marotin
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Rue du Marotin
Tintigny
added by mini-ardenne
Grande croix en bois.
Inscription
Une pièce datée du 8 janvier 1760 débute ainsi :
"Nous Mayeurs et Justice, anciens maires et hommes quarantes de la mairie de Tintigny, déclarons :"

A cette époque, le maire et les échevins étaient élus à la majorité des suffrages.

Chaque chef de famille ou bourgeois était électeur et disposait d’un suffrage. On distinguait parmi les bourgeois, les quarantes ou hommes quarantes : on nommait ainsi ceux qui avaient atteint la quarantaine. C’est-à-dire les anciens, les sages ou bien les notables de la communauté ou bien ecore les citoyens ayant rempli un mandat administratif. On recourait à leurs lumières et à leur expérience pour toutes les questions touchant à l’intérêt général de la communauté.

Chaque année, le joue de la Pentecôte, avant la grand’messe, les bourgeois, convoqués par les soins de la justice, s’assemblaient devant le Christ du Meix de la Croix (meix=mèche=jardin), au Marotin ou bien, en cas de mauvais temps, en la demeure du mayeur ou de son lieutenant.

Jadis jusque vers 1930, le présent calavaire était implanté au croisement de la Rue des Loisirs et de la Rue des Minières, lieu-dit "Marotin".
1930 Le calvaire est transféré Rue du Marotin à Tintigny.
Ajouter à mes favoris

Modifier le dévelop-
pement

Ajouter une chronologie